SBM Life Science reprend BHS et confirme sa "stratégie jardin"

 |   |  1105  mots
Alexandre Simmler est à la tête, aux côtés de son père, du groupe familial indépendant SBM.
Alexandre Simmler est à la tête, aux côtés de son père, du groupe familial indépendant SBM. (Crédits : DR)
Le numéro deux européen de la protection des plantes, SBM Life Science, confirme à La Tribune sa nouvelle acquisition, l'activité jardin de BHS. Une nouvelle croissance externe qui marque le coup d'envoi d'une "nouvelle approche du jardin" chère à son dirigeant, Alexandre Simmler et qui confirme la stratégie gagnante de l'ETI (650 salariés, 270 millions d'euros de chiffres d'affaires en 2019) installée à Ecully, près de Lyon.

La Tribune : La crise actuelle remet-elle en cause votre plan stratégique ?

Alexandre Simmler : Au départ, nous nous sommes préparés à affronter la chute brutale de notre chiffre d'affaires dans toute l'Europe (SBM détient deux usines en France, 1 aux Etats-Unis. Il est présent dans 31 pays, 20 en Europe avec des bureaux en Allemagne, en Angleterre, Italie, NDLR).

Au fur et à mesure, on a vu rouvrir les points de vente, notamment les jardineries. Contrairement à nos prévisions, on a constaté une accélération du business et au final la situation est bien meilleure que prévue. Il se trouve que l'un des effets inattendus du confinement, c'est la reconnexion des gens avec leur jardin.

En interne, la réactivité des équipes a été exemplaire. Cela nous a permis de challenger notre système de fonctionnement et de fonctionner différemment pour gagner en efficacité. Nous avons également mis le doigt sur l'importance du télétravail et de le prendre en compte pour nos évolutions futures.

Pourtant, cela fait déjà plusieurs années que le jardin est devenu une thématique centrale pour les français. Que vous inspire cette évolution, pressentie par votre père lorsqu'il a créé SBM ?

Il y a 14 millions de jardiniers en France, cet intérêt ne va que progresser. C'est un lieu où l'on est en capacité de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :