GL events : de bons résultats en 2019, des incertitudes pour 2020

 |   |  438  mots
(Crédits : Olivier Teste)
Le spécialiste de la logistique événementielle GL events publie l'intégralité de ses résultats 2019 sur fond d'incertitudes concernant l'évolution du Coronavirus et ses conséquences sur les activités événementielles.

Après avoir atteint la barre symbolique du milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2018 (1,04 milliards d'euros), GL events poursuit sa croissance en 2019. Le spécialiste des métiers de l'événement confirme, par communiqué, avoir réalisé un chiffre d'affaires 2019 "supérieur aux attentes" de 1,17 milliards d'euros, en hausse de 12,7%. Il en ressort un Ebitda à 184,9 millions d'euros (en hausse de +23%), un résultat opérationnel courant à 125,9 millions d'euros et un résultat net part du groupe à 55,1 millions d'euros, en hausse de +30%.

"Cet exercice remarquable", selon Olivier Ginon, le président du Groupe GL events résulte du bon dynamisme commercial des trois grandes activités du groupe, mais surtout du pôle exhibitions dédié à l'organisation de salons professionnels et grands publics en hausse de 48,3% avec 231,4 millions d'euros de chiffre d'affaires dopé par les acquisitions asiatiques récentes du groupe.

"Notre rentabilité s'est fortement améliorée à la fois sur notre périmètre historique et par l'apport relatif des sociétés acquises sur la période. Cette dynamique de rentabilité s'appuie également sur notre stratégie RSE et nos engagements éco-responsables, que le Groupe va accélérer", commente Olivier Ginon.

Coronavirus : "une visibilité réduite"

Pour 2020, le groupe indique "s'attendre à un contexte économique incertain" dû à l'épidémie du Coronavirus alors qu'il visait "une croissance de son activité". L'organisateur d'événement a déjà reportés plusieurs salons au deuxième trimestre 2020 (Salons de Pékin, Global Industrie à Paris ou encore la Foire de Lyon). Si le volume est évalué, selon le groupe, à 16 millions d'euros, le fait qu'aucun événement "d'envergure internationale" ne soit purement et simplement annulé est encourageant.

"Nous avons mis en place toutes les mesures sanitaires nécessaires pour préserver la santé de nos collaborateurs et tenons à témoigner tout notre soutien à nos partenaires. Après le report de certains salons et l'annulation d'événements, la visibilité réduite sur la durée et l'impact de l'épidémie nous conduit à une grande prudence dans la formulation de nos objectifs 2020. Cette période incertaine ne remet pas en question la force et la solidité de notre modèle de développement que nous allons continuer à déployer avec une vision à long terme", poursuit le dirigeant.

Car la crise sanitaire n'empêche pas le groupe d'investir. Il envisage d'acquérir 70% des parts de la société chinoise CACLP, organisatrice du salon éponyme (800 exposants, 70 000 visiteurs sur trois jours) dédié à l'industrie du diagnostic in vitro, "un secteur en plein développement en Chine". La clôture de cette opération pourrait intervenir en avril prochain, indique le groupe de 5000 collaborateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :