Intérim  : LIP se rapproche de Mantrans et conforte sa position de spécialiste

 |   |  325  mots
(Crédits : DR)
Le groupe lyonnais de travail temporaire signe sa troisième opération de croissance externe en absorbant le groupe parisien Mantrans. Un pas de plus pour attendre son ambition : devenir le 1er acteur français d'intérim spécialisé.

Après l'absorption de deux acteurs régionaux en 2019, Euro Deal en Alsace-Lorraine et Pays de la Loire et Inmares en Bretagne, LIP se rapproche de l'entreprise parisienne Mantrans (22 agences, 100 collaborateurs et 80 millions d'euros de chiffre d'affaires).

Avec cette nouvelle acquisition, Lip conforte ses positions. Fort de ses 160 agences, 600 collaborateurs et un chiffre d'affaires de 415 millions d'euros en 2019, il grimpe à la douzième place du classement français.

Numéro 1 des spécialistes

Avec Mantrans, le groupe entend renforcer sa présence sur le marché des métiers du transport et de la logistique.

"Nous sommes déjà très présents dans l'intérim et le recrutement pour l'industrie qualifiée, le BTP ainsi que les métiers tertiaires et de services. Mantrans va nous apporter son savoir-faire en matière de transport et de logistique", précise Fabrice Faure, président du Groupe LIP.

Mantrans intègre pleinement le groupe LIP mais conserve, dans un premier temps sa marque, "très forte dans le milieu du transport". Le président de Mantrans, Jean-Charles Cipriottireste provisoirement aux commandes.

"Au-delà de cette transaction, nous nous entendons très bien. Nous avons des visions communes et des projets à venir", confie-t-il.

Surtout, Mantrans permet à LIP de poursuivre son ambition : devenir le premier acteur de l'intérim "ultraspécialisé", souligne encore Fabrice Faure. Un moyen, pour l'entreprise, fondée il y a à peine quinze ans, de contrer les géants généralistes du secteur pour mieux recruter les candidats.

Déménagement

Pour faire face à ses nouveaux besoins, le groupe construit actuellement, à quelques mètres de son siège social actuel, un nouveau site pour accueillir la cinquantaine de collaborateurs constituant les équipes fonctionnelles du groupe.

"Nous sommes actuellement dispersés sur trois étages, nous voulons plus de proximité géographique pour plus de partage", annonce le président.

Pour 2020, le groupe se fixe pour objectif d'atteindre la barre symbolique des 500 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :