Cleantech : Metex boucle une augmentation de capital de 7,3 millions d’euros

 |   |  430  mots
(Crédits : Jérôme Palle)
Metabolic Explorer (Metex) a clôturé son augmentation de capital d'un montant de 7,3 millions d'euros. Ces fonds sont destinés à l'accélération de l'industrialisation de nouveaux procédés de production de composés, alternatifs à la pétrochimie.

Metabolic Explorer (Metex) a confirmé le succès de son augmentation de capital d'un montant de 7,3 millions d'euros. Cotée sur Euronext à Paris, composante de l'indice CAC Small, l'entreprise industrielle, qui met au point des alternatives industrielles à la pétrochimie, a rencontré un vif succès auprès des investisseurs. La demande globale s'est élevée à 9,94 millions d'euros, soit un taux de sursouscription d'environ 1,4 fois.

"Je remercie les nouveaux investisseurs de la confiance qu'ils nous témoignent en devenant actionnaires. L'arrivée de ces investisseurs institutionnels nous permet de renforcer nos fonds propres tout en diversifiant notre structure de capital", se félicite Benjamin Gonzalez, président-directeur général de Metex.

Réalisée avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires, l'offre s'adressait en effet exclusivement à des investisseurs qualifiés et s'assortissait d'une attribution gratuite de bons de souscription d'actions (BSA) à l'ensemble de ses actionnaires.

"Avec la mise en place des BSA, nous avons aussi voulu remercier l'ensemble de nos actionnaires pour leur fidélité. Cette opération de levée de fonds est une excellente nouvelle : elle valide la qualité de notre portefeuille de produits et notre positionnement stratégique dans le secteur des ingrédients fonctionnels d'origine naturelle", poursuit le dirigeant.

Accélérer l'avenir

Depuis le Biopôle Clermont Limagne, à proximité de Clermont-Ferrand, Metex (65 salariés au 31 décembre 2018) développe des procédés de fermentation industriels pour produire des composés chimiques, issus d'ingrédients fonctionnels d'origine naturels, à la base de produits tels que des additifs pour la nutrition et la santé des animaux, des plastiques, des textiles, des cosmétiques, des résines, etc.

Les fonds levés sont destinés à l'accélération de l'industrialisation des procédés développés dans sa nouvelle plateforme, calibrée pour en produira un par an à partir de 2021 : 40 % des fonds sont dédiés à la réalisation des études nécessaires à la décision d'industrialisation de l'Acide Glycolique (AG) d'ici fin 2021 ; 30 % des fonds financeront les investissements dans le démonstrateur industriel localisé sur le site de Saint Beauzire (63) et, notamment, digitaliser toutes les données de la fermentation du laboratoire au démonstrateur ; le reste est destiné à la propriété intellectuelle (dépôt de brevets sur un portefeuille de produits élargi) et la constitution des dossiers d'affaires réglementaires.

En parallèle, Metex poursuit la construction de la dernière tranche de sa nouvelle usine. Financée sur ses fonds propres, elle permettra dans un premier temps la mise sur le marché de 1,3 propanediol (PDO) et d'acide butyrique (AB).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :