Agro-alimentaire : Groupe Valentin Traiteur change de dimension

 |   |  535  mots
(Crédits : DR)
Le groupe ligérien se lance dans une politique de développement ambitieuse pour atteindre les 100 M€ de CA d'ici 3 ans. Désormais soutenu par Siparex, il investit 12 millions à Roanne, 11 millions à Voreppe et pourrait également monter une usine au Canada.

Le Ligérien Groupe VT, spécialiste du rayon traiteur frais en marque distributeur, affiche ses nouveaux objectifs: atteindre les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires consolidé dès 2021/2022. Il en a réalisé 80 millions en 2019. Soutenu par Siparex, entré au capital l'année dernière, il mène actuellement une ambitieuse politique d'investissements.

Il va ainsi lancer la production d'une nouvelle gamme de produits sur son site de Mably pour un volume annuel de l'ordre de 5 000 tonnes.

Emmanuel Brochot, P-dg du groupe de Mably (42), ne dira pas de quel produit il s'agit précisément avant le 18 mars. Concurrence oblige. Tout juste dévoile-t-il qu'il sera commercialisé en octobre prochain et qu'il s'agit d'une gamme de produits frais élaborée en partenariat avec un groupe étranger pour les marques distributeurs.

Des produits frais positionnés "sur un marché très porteur, en forte croissance, en phase avec la tendance actuelle portant vers une moindre consommation de protéines végétales".

"Notre partenaire étranger propose aujourd'hui ces produits, en France et ailleurs, sous un conditionnement congelé. Nous mettons nos compétences en commun pour proposer désormais le même produit, mais frais", développe Emmanuel Brochot.

20 recrutements pour la nouvelle gamme de produits

Pour mener à bien ce projet, Valentin Traiteur investit près de 12 millions d'euros : 4,5 millions sont destinés à un agrandissement (en cours) de 4 000m² et 7 millions sont injectés pour la mise en place de nouvelles lignes de production.

En septembre prochain, 20 personnes seront recrutées pour travailler sur cette nouvelle offre. A noter que 30 personnes avaient déjà rejoint le site de Mably en novembre dernier et 30 autres arriveront au premier mars pour répondre à la croissance déjà forte de l'entreprise, avant même l'arrivée de ce nouveau produit mystère.

"Dans un deuxième temps, en 2021 si les résultats sont bons, il est fort probable que nous développions un nouveau site de production au Canada afin d'alimenter le marché américain. Les produits sont frais, impossible de produire en France pour une consommation Outre-Atlantique", poursuit le dirigeant.

Là encore, l'enveloppe d'investissements est évaluée à plus de dix millions d'euros.

Investissements à Voreppe

Si le groupe VT, - constitué de Valentin Traiteur à Mably, d'Alpes Frais Production à Voreppe (38) et d'ID'VAL (69) pour les aspics - mise gros sur le lancement de cette nouvelle gamme, il ne met néanmoins pas tous ses œufs dans le même panier.

Un investissement de 11 millions d'euros est également en cours sur ses ateliers de Voreppe pour accroître ses capacités de production en produits cuisinés savoyards et en quiches/tartes/pizzas. Les nouveaux bâtiments devraient être opérationnels en juillet prochain.

Groupe VT compte actuellement 380 salariés. 40 personnes vont être recrutées cette année pour accélérer la cadence d'Alpes Frais Production et en septembre prochain, 80 personnes auront été recrutées à Mably en moins d'un an.

"Nous changeons de dimension. Pour préparer cette mutation, nous avons fait entrer Siparex au capital l'année dernière. Nous réalisons des investissements un peu plus osés que d'habitude, l'objectif était de partager le risque", explique le dirigeant dont la holding familiale détient encore 70% des parts de l'entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :