Outdoor : Snowleader lève 10 millions d’euros pour soutenir sa croissance

 |   |  510  mots
Thomas Rouault, le président de Snowleader
Thomas Rouault, le président de Snowleader (Crédits : MDaviet THOM)
Le distributeur de matériel outdoor implanté à Annecy boucle une levée de fonds de 10 millions d'euros afin de financer ses projets de développements stratégiques. Au programme : nouvelles boutiques, expansion européenne et améliorations techniques.

Snowleader, qui, en onze ans, s'est hissé parmi les leaders du marché de vente en ligne de matériel outdoor, annonce avoir effectué une levée de fonds "stratégique" de 10 millions d'euros auprès des fonds 123 IM, BNP Paribas Développement et Sofimac Régions. Thomas Rouault, le fondateur de la startup basée à Annecy reste actionnaire majoritaire.

"Notre activité web est rentable depuis toujours. Mais ouvrir des magasins dans des villes stratégiques demande de consolider ses fonds propres", avance Thomas Rouault, président de Snowleader.

Trois piliers stratégiques

Cette troisième levée de fonds depuis son lancement est en effet destinée en partie à développer son réseau de magasins en direct. Pour le moment, la franchise n'est "pas encore à l'ordre du jour". Déjà implanté à Annecy, Chamonix (Haute-Savoie) et Lyon, le distributeur (35 millions d'euros de chiffre d'affaires sur les 12 derniers mois) cherche à s'installer à Paris, Toulouse et Strasbourg dans un premier temps.

"Nous nous appuyons sur nos data et nos données de trafic pour déterminer des zones de haut niveau de chiffre d'affaires", explique le fondateur.

Au total, l'entreprise mise sur 10 ouvertures de magasins dans les 5 ans à venir, en France, mais aussi en Europe, son second pilier de développement.

"Nous avons adressé, au cours des dernières années, un nouveau pays par an avec notre site. Nous réalisons plus de 40% de notre chiffre d'affaires à l'export. Désormais, comme pour la France, nous nous concentrons sur les zones qui pèsent dans notre activité. Nous visons Zurich, Bruxelles et Londres pour commencer", poursuit-il.

En complément, Snowleader va moderniser son outil technique aux 30 000 références, pour l'adapter davantage "aux nouveaux usages des consommateurs".

L'annecien projette par ailleurs de déménager son entrepôt logistique à l'horizon 2021, une étape indispensable pour porter cette croissance. Il pourrait être contraint, compte-tenu du cout du foncier dans le secteur - il aurait besoin de 20 à 25 000 m2 de surface - de s'éloigner du siège actuel.

"Le siège n'a pas vocation à bouger, nous sommes au coeur d'un écosystème très favorable, c'est très profitable", avance-t-il.

Investisseurs experts

Parmi les différents partenaires de ce tour de table, on trouve 123 Investment Managers (IM), une société de gestion qui gère 1,1 milliards d'euros d'actifs et un portefeuille de 108 participations, dont plusieurs de la montagne, des loisirs et du sport.

"Ils ont une forte expertise sur ces thématiques nous avons tout de suite accroché car nous avons les mêmes connaissances. C'est important pour moi", explique le dirigeant.

"Les perspectives sur ce segment restent importantes et le développement d'un réseau physique ciblé permettra de renforcer sa position d'acteur incontournable pour les marques du secteur. Nous souhaitons également réaliser des synergies avec l'écosystème de nos participations et les experts de notre Fonds LinkSport Capital, qui participe à cette opération", abonde Pierre Dupuy-Chaignaud, directeur associé chez 123 IM via communiqué.

L'entreprise de 115 salariés croit au rythme de 20 à 30 nouveaux collaborateurs par an. Elle vise les 100 millions de chiffre d'affaires d'ici 2025.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :