Startup : Le Ciseau.fr accélère après le rachat de Brush’N Barber

 |   |  544  mots
Le Ciseau.fr s'attaque désormais aux coiffeurs freelance
Le Ciseau.fr s'attaque désormais aux coiffeurs freelance (Crédits : Licence CC0)
En reprenant la communauté de coiffeurs de la plateforme lyonnaise Brush’N Barber, la startup Le Ciseau.fr accélère sa stratégie de diversification. Après les salons de coiffure, elle s’attaque désormais aux coiffeurs exerçant en freelance.

"Nous faisons un pas de plus dans notre plan de développement.

Naël Hamameh, cofondateur de Le Ciseau.fr avec le Stéphanois Vincent Gallot (Webqam), Jean De la Porte et le coiffeur toulousain Jean-Claude Aubry, commente ainsi la reprise, il y a quelques jours, de la plateforme lyonnaise Brush'N'Barber.

Celle-ci avait été lancée en 2016 et est présente aujourd'hui dans une dizaine d'agglomérations. Son créneau : la mise en relation entre les clients et les coiffeurs à domicile. Un concept que ne poursuivra pas Le Ciseau.fr, plus intéressé par la communauté des coiffeurs à domicile adhérant à Brush'N Barber, que par le business généré.

Activité complémentaire

Idem pour la startup toulousaine Bigoudy.fr reprise à la fin de l'été par Le Ciseau et positionnée sur le même créneau que Brush'N'Barber.

"Avec ces deux acquisitions, notre ambition est en réalité de venir nourrir notre nouvelle offre, WeChair, lancée il y a deux mois. Leurs services seront progressivement stoppés et les membres réorientés vers WeChair", explique Naël Hamameh, estimant en effet que le marché de la coiffure à domicile n'est pas suffisamment porteur pour être rentable.

Avec WeChair, Le Ciseau entend...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2019 à 23:59 :
Avec le rabotage de l’ACCRE et l’augmentation des charges pour les micro entrepreneurs prévu au 01 janvier 2020, l’affaire ne semble pas si simple, moi personnellement je n'investisserais pas un centime. Bon courage quand même le Ciseau

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :