Ferroviaire : KTK France Seats vise un retour à l’équilibre pour 2020

 |   |  445  mots
(Crédits : DR)
Le fabricant ligérien de sièges pour le ferroviaire, KTK France Seats, a engagé un plan de transformation pour retrouver l’équilibre financier dès 2020.

KTK France espérait remporter l'énorme contrat de 70 millions d'euros avec Alstom pour la fabrication des 60 000 sièges du TGV 2020. Mais il a finalement été attribué à l'Allemand Grammer.

Fang Li, la nouvelle directrice générale de KTK France Seats, transfuge justement d'Alstom, comptait sur lui pour remettre durablement au vert les voyants de l'entreprise.

"Nous n'avons pas été retenus probablement en raison d'un manque de compétitivité de notre part", regrette la dirigeante.

En dépit de cet échec, KTK Seats, implanté à Andrézieux-Bouthéon dans la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :