"A l'image du sport, il faut savoir s'arrêter au bon moment et préparer la suite" (Jean-Marc Pambet, Salomon)

 |   |  1166  mots
C'est avec le sourire que Jean-Marc Pambet aborde une nouvelle étape de sa vie professionnelle, non sans émotion face au bilan de son aventure Salomon.
C'est avec le sourire que Jean-Marc Pambet aborde une nouvelle étape de sa vie professionnelle, non sans émotion face au bilan de son aventure "Salomon". (Crédits : DR)
Après 34 années passées au sein de la Marque Salomon, l’actuel président de Salomon, Jean-Marc Pambet, évoque pour La Tribune sa volonté de transmettre les clés de l’entreprise au 1er janvier prochain à son successeur, Michael White, actuel Chief Commercial Officer d’Amer Sports. Il revient, non sans émotion, sur le développement de la société, à l’origine familiale, qui a gravi des échelons pour devenir désormais une marque globale.

La Tribune : Vous venez d'annoncer votre départ de la marque Salomon, au sein de laquelle vous avez passe une grande partie de votre carrière. Dans quel contexte ce départ s'inscrit-il ?

Jean-Marc Pambet : Salomon est la plus grosse marque du groupe Amer Sports, qui a elle-même été rachetée il y a six mois par un consortium sino-canadien. Elle représente près de 850 millions d'euros du chiffre d'affaires, sur 2,7 milliards d'euros pour le groupe. L'ensemble du groupe Amer Sports a été racheté en avril dernier par un consortium mené par le chinois Anta, une entreprise familiale qui s'apprête elle-même à devenir un leader devant des sociétés comme Nike ou Adidas en Chine. C'est dans le cadre de cette acquisition que nous avons mené un travail sur la constitution d'un nouveau plan de route pour Salomon à l'horizon 2025, avec un développement attendu sur le marché des chaussures et du textile mais aussi des sports d'hiver, notamment en Chine. La piste est donc damée pour les mois à venir, avec une phase d'accélération à venir. Je suis très heureux et serein de passer le relais maintenant, car je suis certain que Salomon est sur de bons rails."

Si jusqu'ici le calendrier de la marque semblait indissociable de celui de son président, vous évoquiez pour la première fois vous-même votre nouvel horizon...

"Les nouveaux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :