Comment JDE a doublé ses effectifs en trois ans grâce à la capsule de café aluminium

 |   |  485  mots
(Crédits : DR)
Le groupe hollandais JDE investit massivement dans son usine d’Andrézieux-Bouthéon, spécialisée dans la fabrication de capsules de café aluminium. En trois ans, elle a quasiment doublé les effectifs.

Leader mondial sur le segment du café proportionné, le groupe hollandais Jacobs Douwe Egberts  (6 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2018) affirme son ambition : tripler le marché français des capsules de café à horizon 2022.

Une stratégie de ses marques (L'or, Senseo, Tassimo, Jacques Vabre, Grand'Mère, Maxwell House, Velours Noir et Maison du café) portant un développement très important de leur usine d'Andrézieux-Bouthéon, centre de référence mondial du groupe depuis 2016 pour la production de capsules aluminium.

"En trois ans, nous avons presque doublé nos effectifs. Nous sommes passés de 250 salariés en 2016 à 400 aujourd'hui", sourit Khalil Toufil, le directeur du site.

De la capsule plastique à la capsule aluminium

Jusqu'à 2016, son usine fabriquait des capsules plastiques. En perte de vitesse, elle avait été choisie par le groupe pour développer une innovation qui allait rencontrer un succès foudroyant : les capsules aluminium, compatibles Nespresso.

"Très vite, nous avons été challengés par les volumes à produire. Il a fallu rapidement augmenter les cadences", raconte Khalil Toufik.

Le groupe a donc dû investir massivement dans les outils de production. Plus de 130 millions d'euros depuis 2016. Un investissement majeur donc, accompagné de 150 recrutements.

"Un nouveau bâtiment de 5.000 m² a été construit pour accueillir six nouvelles lignes de production. Nous avons aussi investi dans les bureaux, les locaux sociaux etc. C'était indispensable pour notre image employeur. Nous devions être attractifs pour réussir autant de recrutements".

Un autre bâtiment de 2000 m² a été livré il y a quelques semaines pour héberger une nouvelle ligne de production de capsules aluminium (30 millions d'euros d'investissement).  Et le groupe ne semble pas prêt à s'en tenir là. Un nouvel investissement conséquent est à l'étude.

"Nous sommes les seuls dans le groupe à fabriquer les capsules aluminium. Or ce marché connait une croissance exponentielle", explique le directeur, insistant néanmoins sur un bémol. "Ce n'est pas parce que nous sommes le centre de référence que nous bénéficions automatiquement des investissements. Restons humbles. Le groupe fait systématiquement des études de compétitivité. Pour décrocher ce nouveau développement, il nous faudra continuer de prouver notre excellence".

Nouvelle génération

Cette excellence est attendue en matière de compétitivité et de qualité de production évidemment mais pas seulement : la capacité à monter encore en charge en réussissant à intégrer et former de nouveaux collaborateurs est également au cœur des discussions.

"Nous avons investi des millions d'euros en formation interne et externe. Nous avons également mis en place des formateurs dans chaque équipe", souligne Khalil Toufik

Un million de capsules avaient été produites en 2016. Cette année, ce seront 5 millions d'unités qui sortiront des lignes du site JDE Andrézieux. Dont la dernière innovation en date, développée sur site : une nouvelle génération de capsules double espresso pour le système L'Or Barista.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :