Textile : 1083 accélère sa quête de relocalisation de la filière jean en France

 |   |  635  mots
(Crédits : DR)
Le fabricant drômois de jeans made in France mène de front plusieurs projets de développement. Avec un objectif commun à toutes ces initiatives : relocaliser au maximum la filière jean en France.

"Le jean est le symbole de la mondialisation. Cela avait du sens pour moi de prendre le contrepied et de montrer qu'une production de jeans locale, et bio, était possible", se souvient Thomas Huriez, fondateur, en 2013, de la PME 1083 dans la Drôme.

Un pari qui a pu surprendre mais qui a aujourd'hui fait ses preuves. 1083 (nombre de kilomètres séparant les deux villes françaises les plus éloignées) va réaliser en 2019 un chiffre d'affaires de 8 millions d'euros avec 65 salariés, contre 2,5 millions en 2018.

La croissance est endogène avec une forte augmentation des ventes mais aussi exogène avec le rachat en 2018 de Valrupt Industries, une filature vosgienne en difficulté. Pour poursuivre sur sa lancée, et renforcer sa démarche made in France, Thomas Huriez porte actuellement plusieurs projets de développement.

10 millions d'euros dans la friche Jourdan

Le plus gros est sans nul doute son projet d'installation sur la friche Jourdan, dans le centre-ville de Romans-sur-Isère. Un projet à 10 millions d'euros qui erre dans les méandres administratifs et politiques depuis 2015.

"Si j'avais su que ce serait si long, probablement que nous n'y serions pas allés car nous sommes freinés...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :