Haulotte réfléchit à l'implantation d’une nouvelle usine en Chine

 |   |  436  mots
(Crédits : DR)
Le fabricant ligérien de matériels d’élévation de personnes et de charges annonce une croissance de 20% de son chiffre d’affaires au premier semestre 2019, notamment en Asie. Pour répondre à la demande, le groupe envisage l'implantation d’une nouvelle usine en Chine.

Alexandre Saubot avait annoncé des perspectives de croissance de l'ordre de 10% pour 2019. Le premier semestre dépasse les espérances du dirigeant d'Haulotte (555 millions d'euros de C.A en 2018, 1 700 salariés), avec un chiffre d'affaires à 342,6 millions d'euros contre 285,4 millions d'euros au premier semestre 2018. Soit une progression de 20%.

De quoi réjouir le dirigeant du fabricant ligérien de matériels d'élévation de personnes et de charges :

" Haulotte réalise une excellente performance commerciale avec son plus haut niveau historique "

 Pourtant, "après plusieurs années de forte croissance, le marché mondial de la nacelle a montré des signes de ralentissement, en particulier en Amérique du Nord et en Europe", précise-t-il.

Le résultat opérationnel s'établit à 20,8 millions d'euros (20 millions d'euros au premier semestre 2018) et le résultat net est, lui, dégradé, à 18,3 millions d'euros (contre 19,1 millions d'euros l'année dernière). Malgré ces résultats d'activité supérieurs aux prévisions, Haulotte maintient un prévisionnel de croissance de 10% pour l'exercice 2019.

" Le marché mondial risque encore de ralentir cette fin d'année ", justifie Alexandre Saubot.

Une seconde usine en Asie?

L'entreprise a enregistré une progression de 20% de son chiffre d'affaires en Europe, +21% en Asie, +16% en Amérique du Nord mais - 2% en Amérique latine.

" La zone Asie Pacifique représente un potentiel important. Nous commençons à devenir un acteur important là-bas ", précise Alexandre Saubot.

A tel point d'ailleurs qu'Haulotte envisage l'implantation d'un nouveau site industriel sur place.

" Si les volumes continuent de croître à cette vitesse dans cette zone, nous devrons être capables de produire beaucoup plus sur place d'ici trois ans maximum. Nous travaillons sur ce sujet mais la décision n'est pas encore arrêtée ", précise Alexandre Saubot.

Si ce projet devait voir le jour, cette nouvelle usine serait le septième site de production d'Haulotte, le deuxième en Chine. Les autres unités sont implantées à l'Horme dans la Loire (où se trouve également le siège social, à Reims, Le Creusot, Arges (Roumanie) et Archibold (Etats-Unis). Précisons qu'une filiale commerciale a été ouverte au Japon en mars dernier.

Poursuite du déploiement du plan stratégique

En parallèle, Haulotte poursuit sa mue, avec la construction en cours de son nouveau siège social qui devrait être opérationnel au printemps prochain. L'industriel avance aussi sur la question de la transition digitale avec des efforts importants en R&D.

Par ailleurs, le plan stratégique " Let's Dare Together " est en cours de déploiement. Il est centré sur la transformation culturelle de l'entreprise avec deux grands axes : responsabilisation et autonomie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :