Défense : Nexter Systems Roanne se met en ordre de bataille pour livrer les Griffon à temps

 |   |  450  mots
(Crédits : Nexter)
Nexter Systems Roanne livre ses premiers Griffon. Les premiers d’une longue série à venir d’ici à 2030. Pour assumer cette montée en charge importante, l’industriel roannaise recrute massivement, investit 60 millions d’euros et crée un nouvel entrepôt logistique de 20 000 m².

Les trois premiers Griffon ont été livrés ce jeudi à l'Armée de Terre française. D'ici à 2030, 1872 véhicules Griffon devront être fabriqués, sans compter les ventes aux armées étrangères. Les 220 chars Leclerc en service devront également tous passer par l'usine roannaise de Nexter pour un lifting en profondeur.

Dans le cadre du programme de modernisation de l'Armée de Terre, ces nouveaux équipements vont en effet progressivement remplacer les VAB ainsi que les AMX10RC, les ERC Sagaie et les VAB Hot utilisés intensivement par l'armée de Terre depuis plus de trente ans. Dans cette commande de l'Etat, Nexter est associé à Thales et Renault Trucks Defense. A Roanne, le systémier est chargé notamment de la fabrication des caisses, de l'intégration finale et de la partie essais. Son carnet de commandes est plein jusqu'en 2030.

60 millions d'euros d'investissement

Pour assurer cette montée en charge très importante, l'industriel roannais a dû recruter 400 personnes en deux ans. Une centaine de plus devrait être embauchée d'ici à la fin de l'année pour porter l'effectif à 1250 environ.

"Nous avons recruté des alternants (60 à 80 par an), nous avons embauché d'anciens intérimaires et nous avons fortement sollicité le bassin local", souligne André Marcon, directeur de Nexter Systems Roanne.

Ce plan RH massif est doublé d'un plan d'investissement tout aussi important : 60 millions d'euros sur trois ans.

"La moitié des investissements porte sur les infrastructures avec la construction d'un nouveau bâtiment, l'autre sur les capacités industrielles avec la création par exemple d'une nouvelle ligne de montage pour le Serval".

Un nouvel entrepôt logistique de 20 000 m²

Si Nexter Systems Roanne semble désormais en ordre de bataille pour livrer dans les temps les engins, il lui reste néanmoins à solutionner la problématique logistique.

"Nous allons avoir beaucoup plus de véhicules à construire, il nous faut donc beaucoup plus de pièces. De plus, plus de véhicules en services, cela signifie plus de pièces de rechange à fournir que nous devons avoir en stock", indique André Marcon.

Pour autant, Nexter Systems Roanne n'investira pas dans un nouvel entrepôt logistique. Le systémier travaille donc avec l'agglomération roannaise pour dénicher un emplacement qui pourra être construit ou acheté par un professionnel de l'immobilier.

"Nous louerions cet espace. Il sera soit exploité par un prestataire logisticien, soit par nos propres équipes".

80 emplois à terme seront nécessaires au bon fonctionnement de ce futur espace de 20 000 m² (investissement estimé à 10 millions d'euros). Nexter pousse à la roue l'agglomération car pour assurer ses contraintes de livraison, son nouvel entrepôt devra être prêt en 2021. Le bâtiment Leclerc est évoqué, mais la décision n'est pas tranchée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :