Tabletting : Eurotab change de mains

 |   |  395  mots
(Crédits : DR)
Le fabricant ligérien de tablettes pour l’hygiène de la maison, Eurotab, cède son activité principale au fonds d’investissement LBO France.

Donner les moyens à Eurotab de suivre le potentiel de croissance mondiale que le tabletting (compaction des poudres sous forme de tablettes) devrait connaitre dans les prochaines années : voici l'ambition annoncée par LBO France.

La famille Demarescaux, actionnaire historique d'Eurotab depuis sa création en 2001, vient en effet de céder au fonds d'investissement son activité historique de tabletting (250 salariés, 49 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018 dont les 2/3 à l'export). L'équipe de managers en place, Régis Desroches en tête, acquiert au passage 10% du capital de l'entreprise. Directeur général de l'entreprise depuis 2016, il devient désormais le président d'Eurotab Tabletting. L'opération concerne le siège social et les deux usines de Saint-Just-Saint-Rambert dans la Loire, ainsi que les sites turque, espagnol et américain. La famille Demarescaux conserve, de son côté, son activité de fabrication de machines-outils pour le tabletting (30 salariés).

Croissance à deux chiffres

"Eurotab Tabletting connait une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années et cela devrait encore s'accélérer, plus de 20% probablement. Car la prise de conscience écologique renforce le mouvement vers le tabletting. Une tablette a moins de volume que les produits liquides, cela signifie moins de transport et moins d'émission de CO2. Pas besoin de conservateur non plus. Les tablettes permettent également la réduction des déchets plastiques", explique Régis Desroches.

Selon lui, le potentiel de croissance est colossal, mais les besoins en financement vont de paire. "La famille Demarescaux était aux manettes depuis 18 ans. Elle était en droit d'attendre un retour sur investissement. Le désir de carve-out correspondait aux besoins de l'entreprise". Des investissements significatifs (montants non précisés) devraient d'ailleurs avoir lieu prochainement.

Croissance organique et croissance externe

Spécialisée dans la production de tablettes (en marque blanche) pour le lave-vaisselle, la javel solide et les absorbeurs d'humidité, Eurotab Tabletting pourrait se pencher attentivement sur les produits du linge.

"On en fait un peu, depuis longtemps, mais les tablettes ont été supplantées dans le cœur des marques par les doses liquides. Les aspects écologiques renversent aujourd'hui la vapeur et nous pourrions être amenés à croitre significativement sur cette activité", dévoile encore Régis Desroches.

Le président d'Eurotab Tabletting évoque par ailleurs la possible implantation d'une nouvelle usine sur un continent non encore couvert par Eurotab et de potentielles acquisitions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :