Cybersécurité  : un datacenter hautement sécurisé à Clermont-Ferrand

 |   |  663  mots
Datacenter be kortalys
Datacenter be kortalys (Crédits : DR)
Infrastructure semblable à une forteresse, le datacenter de l’entreprise clermontoise be-kortalys a été conçu en 2014 pour héberger, traiter et sécuriser les flux financiers du dispositif de Tiers-Payant Santé. "La Citadelle", comme le renomme sa maison-mère, s'affiche comme un havre sécurisé pour les données d'importance.

Le datacenter « La Citadelle » gère des flux significatifs de données provenant de plus de 260 000 professionnels de santé, pour un peu plus de 20 millions de bénéficiaires et 100 millions de transactions en temps réel totalisées en 2018. Il s'ouvre désormais aux entreprises, collectivités et organisations à la recherche d'un hébergement haute-sécurité.

"Nous sommes fiers d'ouvrir la citadelle, ce bel outil au service de la transformation et de la souveraineté numérique du territoire aux collectivités, entreprises et industries qui pourront désormais venir mettre leurs données les plus sensibles à l'abri", annonce Jean-Louis Lassaigne, directeur général de be-kortalys, l'entreprise opérante du centre de données.

Située dans un environnement urbain, à proximité des quartiers d'Estaing et des Carmes en pleine transformation, de la gare SCNF mais aussi des boucles de desserte en énergie et Très Haut Débit, La Citadelle rayonne, depuis Clermont-Ferrand, sur l'ensemble du territoire national.

Hébergement hautement sécurisé

Le projet compte cinq lignes de défense avant d'arriver au cœur du datacenter, avec à chaque passage, un renforcement du niveau d'authentification physique et du...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :