Le transformateur de containers Capsa s'adosse au groupe Dreyer

 |   |  457  mots
(Crédits : DR)
En forte croissance ces dernières années, le groupe lyonnais Capsa, spécialisé dans la transformation de containers maritimes, intègre le giron du groupe industriel Dreyer implanté à Avignon. Un adossement qui s'accompagne de la volonté, pour les dirigeants de Capsa, de "passer un cap", notamment à l'international.

"On s'est dit que c'était le bon moment pour prendre une nouvelle dimension" commente Felix Baezner, le co-dirigeant de Capsa. Après avoir connu une forte croissance de 170% au cours des trois dernières années, l'entreprise lyonnaise (8 millions d'euros de chiffre d'affaires par an, 40 collaborateurs) spécialisée dans la transformation de containers maritimes pour les secteurs de l'événementiel, de l'industrie et de la construction s'adosse au groupe industriel Dreyer.

Installé à Avignon, ce groupe composé de trois sociétés (20 millions d'euros de chiffre d'affaires, 80 collaborateurs au total) conçoit, fabrique et installe des solutions d'aménagement de zone de laboratoires, cuisines et chambres froides pour les secteurs de l'hôtellerie-restauration et de la grande distribution.

" Ce rapprochement avec un acteur industriel de renom va contribuer à nous faire passer un cap. Il va nous permettre de consolider notre assise et d'accélérer notre ambition de croissance rapide. C'est une nouvelle étape de la vie de l'entreprise qui s'ouvre aujourd'hui avec de nouvelles perspectives passionnantes ", expose Felix Baezner.

" Un joli mariage "

La société lyonnaise compte notamment sur son nouvel actionnaire pour consolider sa présence à l'international :

" Nos produits réalisés à partir de containers sont naturellement transportables dans le monde entier. Nous allons donc nous appuyer sur le groupe Dreyer qui travaille déjà beaucoup en Europe et en Afrique avec la commercialisation de constructions modulaires en kit pour la réalisation de bases de vie, ateliers ou agences ", complète le dirigeant.

Capsa, qui dispose de son propre bureau d'étude et d'une usine de 10 000 m2 à Meyzieu entrevoit de "nombreuses opportunités de développement" sur ses différents marchés : base de vie pour les ouvriers dans les chantiers, bureaux et usines en container, logement d'urgence... Avec ce rachat, le groupe Dreyer poursuit ainsi une diversification engagée vers les constructions modulaires.

" Ce rapprochement est un joli mariage car il associe la folie et le côté défricheur de la fusée industrielle Capsa avec l'expérience depuis 40 ans du groupe Dreyer ", se félicite Felix Baezner.

Cédric Denoyel quitte Capsa

Une nouvelle aventure à laquelle ne participera pas Cédric Denoyel, le fondateur historique de Capsa qui a créé l'entreprise dans une logique de revalorisation des containers maritimes.

Ce dernier, qui a quitté l'opérationnel depuis 2 ans, profite de l'opération pour céder sa participation au capital pour "poursuivre ses autres projets professionnels". A commencer par la présidence de H7, le nouveau lieu totem du numérique lyonnais.

A l'inverse, Félix Baezner et l'autre co-dirigeant de Capsa, Guillaume Boissière, remettent au pot.

" C'est la preuve que l'on croit à fond au projet Capsa, et que nous nous inscrivons dans la durée ", poursuit Felix Baezner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :