VVF Villages diversifie ses gammes d'hébergement

 |   |  589  mots
A Megève, l'une des neufs résidences de VVF Villages
A Megève, l'une des neufs résidences de VVF Villages (Crédits : DR)
Après le camping en 2018, VVF Villages ouvre cette année des résidences de tourisme. Une nouvelle formule de séjour plus haut de gamme qui vient enrichir la palette de l'opérateur du tourisme social.

Né en 1958 avec la troisième semaine de congés payés, VVF Villages, dont le siège est à Clermont-Ferrand, incarne toujours pour beaucoup le tourisme familial et accessible à tous. Cet ADN forge encore aujourd'hui l'ambition du premier opérateur national du tourisme solidaire qui accueille en moyenne 400 000 vacanciers chaque année au sein de ses 91 établissements et affiche 80 millions d'euros de chiffre d'affaires.

"Nous réaffirmons le droit et la nécessité de vacances pour tous", martèle Martine Pinville, Présidente de VVF Villages depuis 2018.

La première condition pour relever le défi passe bien évidemment par une politique tarifaire adaptée aux revenus des vacanciers. Mais aussi, par une diversification des solutions d'hébergement. L'opérateur qui concentrait jusque-là son offre sur ses fameux villages, propose désormais une large palette en la matière.

Du camping aux résidences de tourisme

Un premier virage a été initié l'an dernier avec les Hypitipy, des toilés meublés installés dans les villages ou dans des campings. Avec ces installations, moins chers que les hébergements en dur, VVF Villages visait les familles ne bénéficiant d'aucune aide pour financer leurs...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :