"Avec Deloitte, un divorce à l'amiable" (Jacques Bourbon, In Extenso)

 |   |  613  mots
(Crédits : DR)
Associé au cabinet de conseil et d'audit Deloitte depuis 27 ans, le groupe d'expertise comptable In Extenso (396 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018, 5 000 collaborateurs), dont le siège est à Lyon, vient de prendre son indépendance au terme d'un LBO d'ampleur qui a impliqué ses 220 associés. Pour Jacques Bourbon, le président Rhône-Alpes, cette opération va permettre à In Extenso d'accélérer sa digitalisation.

Qu'est-ce qui a poussé les 220 associés d'In Extenso - dont vous faites partie - à proposer une solution de reprise en interne lorsque vous avez su que Deloitte souhaitait se séparer de votre structure après une réorientation stratégique ?

Jacques Bourbon : Avec l'ensemble des associés, nous nous sommes posés une question : avons-nous envie d'être repris par un autre groupe n'ayant pas forcément la même stratégie ni la même organisation que la nôtre, qui repose sur une semi-indépendance au niveau régional ?

Nous nous sommes très vite positionnés pour dire que l'on voulait garder le business model et la raison d'être d'In Extenso. Et, pour cela, il fallait que les associés soient tous unis.

Ce qui a débouché sur un LBO de grande ampleur pour racheter la holding nationale d'In Extenso...

Oui, il s'agit d'un gros LBO et c'est la première fois que cela se fait à ce niveau (d'implication d'associés NDRL) dans l'expertise-comptable. L'opération a été rendu possible parce que nous étions déjà partiellement actionnaires, à hauteur d'un tiers du capital environ et d'un investissement personnel de chaque associé.

Le financement de cette opération a aussi été permis grâce au Crédit...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :