Emploi : PSC veut signer 10 000 CDI d’ici 2022

 |   |  780  mots
(Crédits : Capture écran mon-cdi.fr)
L’entreprise lyonnaise PSC lance la plateforme digitale www.mon-cdi.fr. Avec cet outil, elle souhaite démocratiser son concept de travail à temps partagé à destination des publics jusqu’ici confinés aux contrats courts et à l’intérim.

Le chiffre prêterait à sourire si Philippe et Valérie Bazin n'avaient pas fait leurs preuves en affichant déjà plus de 2 000 CDI depuis la création de PSC en 2011. Les fondateurs de l'entreprise lyonnaise de travail à temps partagé annoncent désormais franchir une nouvelle étape et tablent pour 2022 sur un objectif ambitieux : signer 10 000 CDI.

Comment ? En démocratisant leur concept de CDI à temps partagé grâce au lancement d'une plateforme web, www.mon-cdi.fr. Un développement rendu possible par la récente Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, facilitant, pour les entreprises clientes, le recours aux entreprises de travail à temps partagé pour les profils fragilisés (demandeurs d'emploi de longue durée, bénéficiaire des minimas sociaux, seniors, ouvriers peu ou pas qualifiés, personnes en situation de handicap...).

Publics fragilisés

"Nous avons créé PSC en 2011 sur le concept du travail à temps partagé mais en prenant le contrepied de ce qui existait sur le marché. Nous ne nous adressons pas aux cadres très qualifiés comme c'est le cas habituellement du temps partagé. Au contraire, notre créneau est celui des salariés peu ou pas qualifiés. Nous étions...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2019 à 18:12 :
Bonsoir
Votre concept est très intéressant
Est ce ok avec un senior 60 ans?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :