EdTech : HigherEdme décroche une bourse du gouvernement australien

 |   |  619  mots
(Crédits : DR)
La startup stéphanoise propose aux étudiants et aux grandes écoles du monde entier de se rencontrer via sa plateforme digitale. Elle vient d’être retenue par le gouvernement australien dans le cadre de son programme "Hot DesQ".

Elle a terminé première de l'édition 2019 du concours "Hot DesQ" organisé par le gouvernement australien pour attirer les meilleures startups du monde entier dans les domaines qu'il juge prioritaires pour son économie.

La startup stéphanoise HigherEdme vient ainsi de décrocher une bourse de 100 000 dollars australiens. Pour obtenir son versement, elle doit néanmoins respecter quelques contraintes : créer une structure en Australie, qu'un des fondateurs passe au moins 6 mois sur place et qu'il opère un transfert de compétences.

"Le Tinder des études supérieures"

Créée en 2015 par le Bourguignon Arnaud Catinot, dirigeant d'un cluster d'écoles supérieures, et le développeur web stéphanois Pierre-Alexandre Piarulli, la startup se présente comme le "Tinder des études supérieures".

Le concept : permettre aux étudiants du monde entier de trouver l'école supérieure étrangère de leurs rêves. Des étudiants brésiliens peuvent ainsi trouver une école tunisienne, d'autres installés en Asie peuvent avoir envie de poursuivre leurs études en Russie ou en Angleterre.

"Notre innovation consiste dans la façon dont nos algorithmes font matcher les désirs des étudiants avec les recherches des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :