Kart électrique : Speed2Max met les gaz

 |   |  352  mots
(Crédits : DR)
Le fabricant français du kart électrique ne veut plus se contenter d’équiper les pistes. Son ambition : l’ouverture de 5 à 10 kartings par an, en licence de marque.

Sylvain Allègre, ingénieur en mécanique, a fait le pari du kart électrique il y a plus de 20 ans. A une époque où cette option était encore loin d'être une évidence. La PME clermontoise dispose de sa propre piste, sur place, de 5.000m2 : un centre ludique qui lui permet de générer du chiffre d'affaires évidemment mais aussi de tester ses nouveaux matériels.

Depuis sa création, Speed2Max a équipé près d'une cinquantaine de pistes en France, mais aussi à l'étranger. L'entreprise réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires d'1,2 million d'euros, et compte une douzaine de salariés.

Licence de marque

Speed2Max veut désormais passer un cap et atteindre "au moins" les 5 millions d'euros de chiffre d'affaires. Pour atteindre ce volume, Sylvain Allègre bâtit une nouvelle stratégie de développement basée sur la licence de marque.

" Nous accompagnons déjà les créateurs de centres de karts électriques, nous allons plus loin que la simple fourniture des karts. Le milieu est difficile, je pense que nous pouvons aujourd'hui pousser le concept en fournissant toutes les clés aux porteurs de projets afin de leur permettre d'assurer leur rentabilité et donc leur pérennité ".

Pour lui, l'enseigne...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :