Une levée de fonds de 3,2 millions d’euros pour LeCiseau.fr

 |   |  373  mots
(Crédits : Licence CC0)
La start-up LeCiseau.fr vient de boucler une levée de fonds de 3,2 millions d’euros. Une belle opération qui devrait lui permettre d’étendre largement son dispositif de réservation en ligne de prestations de coiffure à moitié prix.

Elle visait 2,5 millions d'euros. C'est finalement 700 000 euros supplémentaires que la startup LeCiseau.fr a décroché auprès des fonds d'investissement Matmut Innovation, 123 IM et UL Invest, portant sa levée de fonds à 3,2 millions d'euros.

Lire aussi : Le Ciseau.fr prépare une nouvelle levée de fonds

Grâce à cette entrée de cash, la startup créée en 2016 par le Stéphanois Vincent Gallot (par ailleurs dirigeant de l'agence web Webqam), Naël Hamameh (président), Jean De la Porte (directeur général) et le coiffeur toulousain Jean-Claude Aubry (150 salons de coiffure), entend accélérer son déploiement national.

Le créneau de LeCiseau.fr : la coiffure. La startup s'appuie sur le business model de l'intermédiation.

"Nous sommes partis du constat que le principal problème des salons de coiffure était le taux de remplissage. Il est en moyenne de 60%. Or, contrairement à d'autres professions, les coiffeurs ont des coûts fixes importants. La matière première (produits de coiffage, de coloration...) ne représente que 10% des coûts", explique Naël Hamameh.

L'idée du Ciseau.fr est donc d'offrir une solution à ces artisans pour leur permettre de remplir au mieux leurs salons. Ceux-ci s'inscrivent sur la plateforme web en indiquant les créneaux inoccupés des jours suivants. Les clients réservent en ligne et bénéficient d'une remise de 50%. LeCiseau peut vivre et se développer en prélevant 20% de commission sur chaque transaction.

"Le potentiel est gigantesque : il y a 60 000 salons en France ! Sans compter que nous comptons bien, grâce aux réductions, redonner goût aux Français d'aller chez le coiffeur", poursuit-il.

"250 villes en 2019"

La plateforme est aujourd'hui disponible dans une douzaine de villes. Elle a généré une dizaine de millions d'euros de volume d'affaires depuis sa création (sur laquelle elle a prélevé sa commission) et collabore avec plus de 3 000 coiffeurs.

Son ambition : atteindre le milliard d'euros d'ici à 10 ans.

"Pour 2019, nous voulons nous déployer sur 250 villes de taille moyenne et tripler le nombre de coiffeurs partenaires", annonce, ambitieux, Vincent Gallot.

Une vingtaine de recrutements (développeurs web, marketing, support etc) devrait venir compléter dans les prochains mois l'équipe actuelle de 12 salariés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2019 à 12:03 :
Bonjour,
Si je comprends bien :
Sur une coupe de cheveux dont le tarif initial est de 30 euros chez le coiffeur,
le client payera 15 euros en réservant en ligne sur le site le Ciseau,
le Ciseau percevra 3 euros
Ainsi le coiffeur encaissera : 12 euros soit un rabais de 60 % par rapport à son tarif initial de 30 euros.
Est-ce bien cela ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :