"Les fake news contre l'homéopathie et Boiron, ça suffit ! ", Valérie Poinsot (Laboratoires Boiron)

 |   |  997  mots
(Crédits : Christelle Viviant)
Pour sa première prise de parole depuis son accession, début janvier, à la tête des Laboratoires Boiron, Valérie Poinsot annonce à La Tribune vouloir lancer la contre-attaque pour défendre l'homéopathie. Alors que le leader mondial du secteur connaît actuellement une baisse de ses ventes et voit l'efficacité de ses médicaments remise en cause, la successeure de Christian Boiron, qui compte près de vingt ans de maison, s'affiche déterminée.

Vous êtes nommée à la direction générale des Laboratoires Boiron alors que l'entreprise traverse des soubresauts entre une baisse des ventes enregistrée en 2018 et un contexte de forte remise en cause de l'homéopathie. C'était vraiment le bon moment pour engager une transition à la tête du groupe ?

Je ne sais pas vraiment s'il existe des bons et des mauvais moments pour une transition, et peu importe. J'arrive dans ce contexte, et j'accepte la situation telle qu'elle est. Et je peux vous dire que j'aborde les questions actuelles avec calme : l'homéopathie est légitime.

Je suis convaincu qu'elle a sa place dans la médecine du futur, c'est pour cela qu'elle est tant attaquée. D'ailleurs, je constate un véritable décalage entre une minorité de médecins qui contestent l'homéopathie, et une grande majorité de patients qui la plébiscite. Je suis donc farouchement déterminée à faire entendre la vérité sur les médicaments homéopathiques, même si cela ne fera pas plaisir à certains.

Ciblé dans une tribune parue cet été dans la presse contre les médecines alternatives, Boiron a jusque-là plutôt fait le dos rond. Vous comptez lancer la contre-attaque ?

C'est une nécessité. L'entreprise est attaquée, nous devons donc nous mobiliser pour faire entendre notre voix. Car il faut arrêter de dire n'importe quoi. Les fake news contre l'homéopathie et Boiron, ça suffit ! C'est faux de dire que l'homéopathie est inefficace et qu'il n'y a pas de recherche menée sur cette médecine.

Des études, à l'image de l'étude EPI 3 réalisée auprès de 8 000 patients, a démontré les bénéfices de l'homéopathie qui permet une baisse de la consommation d'antibiotiques, d'anti-inflammatoires et de psychotropes. Je déplore qu'il y ait encore une véritable méconnaissance des spécificités du médicament homéopathique.

Un déremboursement de l'homéopathie est actuellement à l'étude par les autorités sanitaires françaises. Quelle est votre ligne de défense ?

Ce serait un non-sens pour la santé publique et pour les finances du pays de dérembourser l'homéopathie. Non seulement la médecine traditionnelle coûte beaucoup plus chère, mais en plus les patients sont en demande de cette médecine homéopathique. Pour moi, nous sommes à la fin d'un monde où l'on considérait que la médecine traditionnelle pouvait tout résoudre. Aujourd'hui, les patients attendent d'autres réponses, notamment parce qu'ils ont mesuré les problèmes liés à l'antibio-résistance, qui est responsable de milliers de morts chaque année dans le monde.

Concrètement, quel serait l'impact sur Boiron d'un déremboursement de l'homéopathie ?

Je ne fais pas du chantage à l'emploi, mais je le dis : si demain l'homéopathie est déremboursée, 1 300 postes seraient menacés en France chez Boiron. L'entreprise est mise sous tension, alors que l'on devrait être fier d'avoir, en France, une ETI comme Boiron. Un leader mondial de son secteur qui paie tous ses impôts en France...

Ce climat autour de Boiron vous inquiète-t-il ?

Ce n'est pas un mot qui me correspond. Je suis rarement déstabilisée par les situations compliquées, et je n'ai pas temps de m'inquiéter. Je dirais plus que je suis concentrée pour mobiliser l'entreprise et dire qui nous sommes. Il faut être fier de nos marques et de nos produits. Car, ce qui me guide, c'est la mise à disposition d'une médecine fiable aux patients.

Parallèlement aux débats autour de l'homéopathie, Boiron voit actuellement ses ventes baisser en France. Il y a, d'après vous, une relation de cause à effet ?

La baisse de l'activité en France est avant tout liée au manque de médecins homéopathes. La demande des patients n'est pas en recul, mais on remarque un déséquilibre entre l'offre et la demande de personnes qui recherchent un médecin homéopathe et n'en trouvent pas. Nous devons donc chercher d'autres relais, comme par exemple les pharmaciens ou les sages-femmes... 77% des Français utilisent l'homéopathie, notre potentiel est donc encore considérable.

Vous succédez à Christian Boiron qui a passé plus de 35 ans à la direction du groupe. Que souhaitez-vous insuffler aux Laboratoires Boiron maintenant que vous êtes aux commandes ?

Il va évidemment y avoir dans mon action une continuité par rapport à tout ce qu'a fait Christian Boiron. Il a dirigé cette entreprise avec succès, et je vais garder tous ses fondamentaux sur l'innovation sociale, la bienveillance et le respect de l'humain qui sont des valeurs de l'entreprise auxquelles je suis très attachée. Je vais donc regarder comment il est possible d'innover encore plus sur ces questions. Ensuite, le groupe a forcément besoin de quelques transformations, notamment en terme de simplification des process d'entreprise. Je vais donc conserver ce qui fonctionne, et faire évoluer certaines choses, c'est normal.

Lire aussi : Christian Boiron : "J'ai tout organisé pour partir en paix"

Vous êtes la première personne extérieure à la famille Boiron (qui conserve le contrôle capitalistique) à diriger le groupe familial depuis sa création. Comment appréhendez-vous cet aspect symbolique ?

Pour tout vous dire, je n'y ai même pas pensé parce que l'on est dans la continuité et que la transition s'est faite en douceur. Je travaille chez Boiron depuis 18 ans, et les salariés savent que l'on formait un binôme avec Christian Boiron. Ils nous ont vus pendant des années manger ensemble à la cantine de l'entreprise...

Justement, quel rôle va désormais jouer Christian Boiron auprès de vous ?

Christian a pris sa retraite depuis le 1er janvier et il vit sa vie. Il a pris du recul, mais reste présent au sein du conseil d'administration de Boiron. Il est toujours disponible pour me faire part de sa vision. On garde donc le lien : je le tiens informé et il me fait confiance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/01/2019 à 15:18 :
Félicitation Valérie, je suis de tout coeur avec vous, il faut continuer d'informer la population et les intervenants en santé. Consécration et longue vie à l'homéopathie!
a écrit le 28/01/2019 à 19:34 :
Arrêtons l'attaque de l'homéopathie une médecine que je prends depuis 30ans pour moi et mes filles avec des résultats fabuleux.
Ma dernière guérison est celle d'un psoriasis sur tout le corps aucun traitement efficace en allopathie alors une visite chez l'homéopathe , un traitement en homéopathie et mon psoriasis complètement guéri.
Je n'ai que deux mots a dire.
VIVE L'HOMÉOPATHIE.
a écrit le 28/01/2019 à 16:01 :
Arrêtez de vous en prendre à l’homéopathie, elle ne vous a jamais rien fait!
a écrit le 27/01/2019 à 15:53 :
J'ai une confiance absolue en Madame Poinsot. C'est une personnalité capable, de confiance et je suis sûr qu'elle saura diriger l'entreprise dans ces moments difficiles. J'ai la certitude que Madame Valéry Poinsot et sa sensibilité féminine nous sortiront des ces difficultés passagères. L'entreprise Boiron est une fierté nationale française. Elle ressortira grandie de ces basses attaques mercantiles.
Je suis maintenant le Doyen des homéopathes du haut de mes 91 ans et je n'ai, jamais cessé de croire en notre Médecine Scientifique dont Madame Poinsot est une figure des plus représentatives.
`
Réponse de le 13/02/2019 à 10:36 :
inspirer confiance c'est le propre des escrocs...
La sensibilté féminine dans cette affaire , c'est comme la mémoire de l'eau
et si vous mélangez science et homeopathie il est temps de racrocher
Vendez vos actions Boiron avant vos 92 ans
Réponse de le 13/02/2019 à 10:37 :
inspirer confiance c'est le propre des escrocs...
La sensibilté féminine dans cette affaire , c'est comme la mémoire de l'eau
et si vous mélangez science et homeopathie il est temps de racrocher
Vendez vos actions Boiron avant vos 92 ans
a écrit le 27/01/2019 à 6:56 :
Même au pays des créationnistes, complotistes et autres fake news, c'est à dire aux USA, on ne croit pas à l'homéopathie. C'est simple, on y trouve pour ainsi dire aucun produit homéopathique et si vous allez demander un produit homéopathique en pharmacie, on va vous regarder bizarrement.

Si l’homéopathie continue encore de prospérer autant en Europe, ce n'est pas par ce que c'est efficace autrement que par effet placebo, c'est juste par le lobbying et le intérêts financier énormes de gens, qui eux, ne se soigneraient jamais avec ce qu'ils vendent :D

L'effet placebo est un effet très puissant, mais ce n'est pas un médicament.
Stop à la confusion et à l'enrichissement de quelques grandes compagnies au détriment de la sécurité sociale et de certains patients qui devraient suivre de vrais traitements car quand les choses auront empirée du fait des limites de l'effet placebo, là encore, c'est la sécu qui va prendre chère...

On paye tous pour de la poudre de perlimpinpin : Stop au remboursement et obligation d'indiquer sur le produit "sans effet supérieur à un placebo".
Réponse de le 28/01/2019 à 19:15 :
Bonjour,lire votre message me donne la nausée.Vos propos sont aberrant.Voila 30 ans que je me soigne par homéopathie avec des résultats impressionnant.
Alors avant de faire des commentaires de la sorte renseigner vous sur cette médecine.
a écrit le 26/01/2019 à 9:47 :
article scandaleux
propagation de fausses nouvelles, publicté dissimulée, mise en danger de la vie d'autrui
a écrit le 25/01/2019 à 22:03 :
Bravo
Merci beaucoup pour contrecarrer tout ce système. Et oui nous avons Satan aux manettes avec ses labo.c est lamentable.
Les bienfaits de l homéopathie sont bien réels. J en utilise très très souvent t ça marche.
Bon courage
Réponse de le 26/01/2019 à 9:43 :
Dieu existerait donc mais a t'il fait 'objet d'etudes en double aveugle entre vous et votre voisin ?
Réponse de le 26/01/2019 à 9:44 :
Dieu existerait donc mais a t'il fait 'objet d'etudes en double aveugle entre vous et votre voisin ?
a écrit le 25/01/2019 à 20:23 :
Chère madame,
non, le ressenti n'est pas un traitement. Tenter de faire croire que l'effet placebo est un traitement revient à dire qu'une maladie est, par essence, psychosomatique et qu'une personne malade est responsable du succès de son traitement. Vous sombrez dans l'ignominie !!!
a écrit le 25/01/2019 à 17:51 :
C'est une honte ce que l'on fait à l'homéopathie, juste pour filler plus de fric aux laboratoires pharmaceutiques mondialisés.
Honte à tous ces politiques et administratifs qui vendent leur âmes aux diable "Big Pharma" ...
Réponse de le 25/01/2019 à 23:30 :
Et Boiron c'est quoi ... ?
Réponse de le 26/01/2019 à 11:08 :
Si Mme Poinsot n'a que des soutiens de cette qualité, si je puis dire, elle a vraiment du souci à se faire pour son entreprise !

Il est vrai que le G.J avec des arguments du même tonneau sont en train de gagner la partie, mais Mme Poinsot, elle, ne casse pas tout partout où elle passe.
a écrit le 25/01/2019 à 17:19 :
L homeo un placebo?comment expliquer les résultats positifs dans les élevages bio ou chez les bébés. Eux ,peuvent ils savoir qu on leur donne un remède pour réagir positivement à un "rien'.et même si cela été placebo si cela évite des interventions ou des medictions à effets secondaires notoires.mais peu être que la societée à besoin des malades pour éviter une crise sociale car ces malades soigner en allopathique rapporte à chaque geste ,à chaque soins,à chaque medications.. A chaque hospitalisation, ,les taxes remplissent les caisses de l États. Matiennent des jobs..l homeo ne rapporte pas assez de taxes..Je pense que la aussi tout est une question de fric. Et d ego de ces têtes bien pensantes qui jugent les homeo sans connaître, pire le prescrive n importe comment comme des bonbons.évidement comme cela ils peuvent dire que ça fonctionne pas. J'ai soigner des animaux malades que les vetos refuser de prendre en charges car trop compleX. J'ai éviter 5 opées .et autant avant je cavaler les médecins. Autant depuis que je me suis auto rééquilibrer avec l homeo( parceque il s agit bien de ça.aider le corps à s aider lui même. Et ça marche tant que l énergie est ĺà et que les organes ne sont pas en atteinte organique dépassée. L organotherapie fait des merveilles pour les calculs rénaux).je ne consulté plus ,parceque face à des patho auto immunitaire à par cortisone et antibiotique. C est tout ce qui en ressort.mais ce n est qu un pansement sur une jambe de bois qui sournoisement bousil le le foi ,reins etc.or rééquilibrer le corps donne des résultats surprenants. .Mais sur que ça rapporte moins qu une opée. .Tous ces personnes qui constate des amelirrationnel ne sont hypocondriaque, ni alienés. En discreditant ces remèdes c'est toute une population qui est baffouee.Messieurs les bien pensants qui veulent soustraire ce qui vous fait de l ombre et froisse votre égaux. Ne cachez pas votre ignorance en la matière en exigeant que toute une population se retrouve contraire et forcée d etre à votre Merci. .Nous ne sommes pas Vos choses..Ni des statistiques, mais des êtres humains qui sentent bien d eux même ce qui leur fait du bien ou pas.
Réponse de le 27/01/2019 à 16:17 :
>L homeo un placebo?comment expliquer les résultats positifs dans les élevages bio ou chez les bébés. Eux ,peuvent ils savoir qu on leur donne un remède pour réagir positivement à un "rien'.

Oui, on est capable de l'expliquer car il a été montré suffisamment sérieusement que l'effet placébo marchait sur les enfants et animaux.
Réponse de le 28/01/2019 à 20:06 :
Bravo a vous pour votre article.
QUE TOUTES LES PERSONNES NEGATIVE A L HOMEO EN PRENNENT DE LA GRAINE.
a écrit le 25/01/2019 à 16:08 :
Je me suis soignée longtemps pour allergies jusqu' au jour on a fait supprimer des teinture mères qui étaient efficaces. Mais les lois européennes ont tout fait stopper. Je n'ai jamais pu trouver l'équivalent. C'est honteux. On écoute même pas les patients!!!
a écrit le 25/01/2019 à 15:15 :
Dans ma famille, on se soigne par homéopathie depuis 4o ans et qu'on ne vienne pas me dire que c'est du placebo. Mes enfants se sont toujours mieux portés que leurs copains soignés en conventionnel ! Je ne l'invente pas, c'est une réalité, par exemple une toux ne traînera jamais aussi longtemps qu'avec un traitement allopathique...de plus, l'homéopathe, contrairement au généraliste, prendra le temps nécessaire à la consultation. Le problème est que les soins naturels sont peu ou pas du tout remboursés, ce qui occasionnera une médecine réservée au plus aisés, toujours ce même problème!! !! Pour ma part, je ferai toujours confiance aux traitements les plus naturels possibles car ce sont les moins nocifs, et bien convaincue que big pharma, avec ses laboratoires aux chiffres d'affaires hallucinants, manque de bienveillance affirmée ( voir tous les scandales sanitaires). On peut faire entièrement confiance à Boiron, on ne risque pas d'être empoisonné !!! Je remercie la nouvelle Présidente de Boiron de se battre comme l'a déjà fait M Boiron, pour que les patients puissent bénéficier encore longtemps de ces remèdes sains et peu coûteux. Et pour ceux qui ne sont pas adeptes, qu'ils essaient, ils ne s'en porteront que mieux, ils jugeront par eux même !!!!!!!!!
Réponse de le 25/01/2019 à 23:33 :
Les anecdotes ne peuvent pas remplacer la méthode scientifique, il y a beaucoup trop de biais cognitifs en jeu.

Boiron ne respecte d'ailleurs même pas les principes homéopathiques, alors peut-être devriez-vous revoir votre confiance aveugle en ce labo pharmaceutique (eh oui, Boiron en est un également)
Réponse de le 26/01/2019 à 9:56 :
l'homopathie n'est pas une médecine "naturelle"
c'est du rien dans du sucre (au fait de la bettereve ou de la canne a sucre ?)
voire le scandale de la "mèmoire de l'eau"
Avez vous des etudes statistiques serieuses a part les copains de vos enfants qui je supose ne sont pas vaccinés ?

"Considérer que certains troubles sont normaux, c’est peut-être passer à côté d’une démence.
Mais soigner une maladie inexistante en provoquant de l’affolement ne vaut guère mieux !"
a écrit le 25/01/2019 à 15:13 :
Merci à vous Madame Poinsot !! Alors que les traitements homeo sont moins coûteux pour les patients comme pour la sécu, alors qu'ils sont sans effets secondaires et par conséquent moins coûteux de fait encore une fois pour tous, alors que nous sommes des millions en France, en Europe et ailleurs, à nous soigner tout ou partie avec l'homéopathie, nous sommes à la merci d'une décision politique liberticide. Les tubes homeo, lorsqu'ils ne sont pas remboursés, sont vendus par les pharmaciens 4 à 5 fois plus cher!!! Alors qu'on pèse moins sur la sécu et qu'on bouffe moins d'antibiotiques (il y a une campagne pour ça non?), on veut nous enlever notre liberté. C'est scandaleux. Et je suis prête à apporter tous les témoignages possibles pour éviter ça.
a écrit le 25/01/2019 à 12:43 :
Comme les 2 autres commentaires, je trouve cette interview (plutôt cette tribune) bien molle même si j'ai bien conscience que nous ne sommes pas dans un magazine scientifique (peu de chances d'y croiser Boiron), sinon il serait quand même bon de préciser que l'étude dont elle parle qui est censée démontrer l'efficacité de l'homéopathie ne le fait pas en fait et a été financée par Boiron :
http://fakemedecine.blogspot.com/2018/03/communique-de-presse-du-25-octobre-2018.html
a écrit le 25/01/2019 à 9:46 :
bonjour,
j'ai été initié par le Dr. Milleman , véto, il y a quelques dizaines d'années, et je me soigne à 90% par l'homéopathie, avec l'assistance de mon médecin traitant. Des spécialistes se moquent, d'autres prétendent que ce n'est qu'un placébo. Mon chat ne sait pas lire placébo, il ne sait pas lire du tout, mais quand il va mal, ne mange ni ne boit, je lui mets quelques granules dans sa boisson, et le lendemain il va mieux. L'homéopathie doit déranger pas mal de commerces et d'empoisonneurs pour être critiquée de la sorte!
jpk.
a écrit le 25/01/2019 à 8:18 :
Entrevue scandaleuse, les bras m'en tombent. (y'a t-il un traitement homéopathique pour cela ?)
Et le danger de l'assertion qui consiste à faire croire que l'homéopathie peut etre une solution aux problèmes liés à la résistance aux antibiotiques...
On est dans l'obscurantisme limite criminel. Je comprends bien qu'elle doive défendre les interets de sa boite, certes, mais il y a des manières plus honnêtes de le faire, mais pas comme ça, non, surtout pas en se vantant de faire mieux que la medecine, la vraie...
Réponse de le 25/01/2019 à 13:55 :
Quand on a été très malade à cause de traitements chimiques de Big Pharma, on peut avoir des doutes ...et avoir le libre choix de se tourner vers une médecine plus naturelle, notamment l'homéopathie qui traite nombre de maladies. Comment Expliquez-vous qu'un bébé qui faisait des otites à répétition n'en n'a plus jamais fait grâce aux petites granules ??? Les patients ne sont pas complètement stupides et se renseignement pour des traitements n'entraînant pas 30 effets secondaires en moyenne (cf. Notices d'utilisation).
Réponse de le 25/01/2019 à 23:35 :
Dès le départ, elle affirme qu'il n'y a pas de recherche sur le sujet, ce qui est totalement faux.
a écrit le 25/01/2019 à 8:17 :
Entrevue scandaleuse, les bras m'en tombent. (y'a t-il un traitement homéopathique pour cela ?)
Et le danger de l'assertion qui consiste à faire croire que l'homéopathie peut etre une solution aux problèmes liés à la résistance aux antibiotiques...
On est dans l'obscurantisme limite criminel. Je comprends bien qu'elle doive défendre les interets de sa boite, certes, mais il y a des manières plus honnêtes de le faire, mais pas comme ça, non, surtout pas en se vantant de faire mieux que la medecine, la vraie...
a écrit le 24/01/2019 à 22:22 :
Autant de sophismes, le tout drappé d'un voile de dignité "on nous veut du mal", le discours huilé (à l'huile de ricin) et le "cherry-picking" flagrant, je ne croyais pas qu'on pourrait voir cela hors de la sphère politique.

Mais Boiron est gros. "Too big to fail" même s'il devrait être reclassé dans les "confiseries" et pas en "pharmacie". Vendre de l'espoir, ce n'est pas soigner, ce n'est pas déontologique, et la dynamique du marché dicte que "si ton business model est basé sur du vent, ben tu te vautreras un jour".

Mais je ne suis pas inquiet, Boiron est "soluble" dans le marché :
- ses 13 employés pour la "recherche" (faites-moi rire) ne satureront pas le marché de l'emploi
- ses 1125 employés à la "communication" trouveront des débouchés chez les concurrents ou même en politique (ils sont des as pour vendre du vent).

Alors c'est gentil de taper sur les méchants concurrents "allopathiques" (c'est bien de créer un terme pour identifier les ennemis idéologiques) mais c'est juste un paravent, et "croire" ne suffit pas.

Il faut choisir son camp : soit on fait de la médecine, soit on fait de la confiserie.
a écrit le 24/01/2019 à 18:41 :
La vrai, la seule fakenews c'est la declaration de madame...Knock
Il faut interdire cette escroquerie medicale et Boiron devrait etre poursuvi en justice.
Des études cliniques à grande échelle ont montré que l'homéopathie ne présente aucune efficacité supérieure à l'effet placebo
En septembre 2017, le Conseil scientifique des académies des sciences européennes, qui réunit l'ensemble des académies des sciences, a publié un rapport dénonçant d'une part l'inefficacité de cette méthode alternative par rapport à l'effet placebo, mais aussi que " la promotion et l'usage de produits homéopathiques posent des risques significatifs"
Le National Health and Medical Research Council en Australie, le House of Commons Science and Technology Committee au Royaume-Uni et l'Office fédéral de la santé publique en Suisse ont toutes conclu que l'homéopathie est inefficace et se prononcent contre tout financement de cette pratique.
Réponse de le 25/01/2019 à 4:14 :
Très bien dit!
a écrit le 24/01/2019 à 18:22 :
J'aimerais savoir où envoyer mes remerciements, félicitations et encouragements à Boiron.
L'homéopathie soigne, et parfois sauve des vies, et cela à un coût modique qui doit ennuyer les lobbies pharmaceutiques allopathiques.
Réponse de le 24/01/2019 à 22:04 :
L'homéopathie sauvé des vies 🤣
Réponse de le 24/01/2019 à 22:58 :
sans rire ? C'est du second degré ???
Réponse de le 25/01/2019 à 8:08 :
Bon sens, le cout modique que vous évoquez est realtif quand on sait les millions engrangés par les laboratoires Boiron. Vous semblez apte à voir le conflit d'intert des labos "allopathiques" (ce terme n'existe pas, c'est une invention des homéopathes pour décrier les méthodes académiques de medecine) mais pas celui des fabricants d'homéopathie qui n'ont pas vraiment d'interet à ce que leur business disparaisse non plus.
Et non, l'homépotahie ne soigne pas plus ni ne sauve plus de vie qu'un banal placebo.. Personne ne songe à interdire l'homéopathie qui n'est qu'une affaire de croyance, après tout. On veut simplement qu'elle ne coute plus un radis à la collectivité. Vous n'aimeriez pas que l'argent de vos impot finance une association religieuse qui dit pouvoir guérir par la prière n'est ce pas ? L'homéopathie c'est pareil. Ayez y recours autant que vous souhaite, personnellement je refuse que mes impôts servent à rembourser des médicaments à l'efficacité égale à celle d'un placebo.
Quand on est malin, on peut s'auto-placeboliser pour 0 € et ça marche très bien, un peu d'auto suggestion et basta.
a écrit le 24/01/2019 à 18:09 :
Ne pas mettre de contradicteurs face à cette dame est une honte.
L'homéopathie n'a jamais démontré la quelconque efficacité, c'est un fait établi et indiscutable.
Boiron vend du sucre. Tant mieux pour eux, mais je ne souhaite pas que mes cotisations aillent là dedans.
a écrit le 24/01/2019 à 16:53 :
La rébellion face a des "fake news", dont ont n'avez pas encore entendu parler, se retourne contre vous en y rajoutant le doute! C'est vraiment l'obsession de la communication!!
a écrit le 24/01/2019 à 16:40 :
"Je déplore qu'il y ait encore une véritable méconnaissance des spécificités du médicament homéopathique...."

Et ca va durer, parce qu'il n'y en a pas. La biochimie est la même en tout points de la planète et même sur Mars.

Qu'une branche autoproclamée de la "pharmacie" soit toujours incapable de démontrer son efficacité et expliquer son mode d'action au bout de 220 ans est plus qu'une anomalie. Le prétexte du "au moins ce ne fait pas de mal" n'est plus acceptable quand ça coute aussi cher du placebo.

Les médecins homéopathes pratiquants se revendiquent d'une pratique "holistique" qui soigne le corps (et l'âme) dans sa globalité et pour cela réclament des honoraires majorés. Pourquoi se géner..

Dans la pratique, comme les médicaments sont en vente libre, c'est du n'importe quoi. Les gens s'automédiquent, automédiquent leurs enfants, leurs voisins, qui à leur tour automédiquent leur chien ou leur chat.
a écrit le 24/01/2019 à 16:23 :
Mort de rire, ils ne leur reste que les mensonges et le complotisme pour se défendre. L'homéopathie est une arnaque indéfendable, et au bout de 200 ans il est temps d'admettre que le roi est nu. Je suis pas spécialiste en économie, mais baser toute l'activité de son entreprise sur le fait de prendre les gens pour des pigeons, c'est pas un super bon plan à long terme.
Réponse de le 24/01/2019 à 16:57 :
"mais baser toute l'activité de son entreprise sur le fait de prendre les gens pour des pigeons, c'est pas un super bon plan à long terme."

Je suis d'accord avec cette phrase mais pas avec la conclusion et pou cause: "Scandale des effets secondaires : "15.000 décès par an liés aux médicaments"" https://www.lci.fr/sante/scandale-des-effets-secondaires-15000-deces-par-an-lies-aux-medicaments-1505710.html

NE vaut il pas mieux 40% de guérison sans risque pour la santé en effets secondaires plutôt que 80% de guérison avec 15000 morts à la clé ?

En tout cas que les deux subsistent ne me parait absolument pas anormal au contraire, plus sain, et même l'éthiopathe et autres nouvelles professions dont il est difficile de prononcer le nom.
Réponse de le 24/01/2019 à 19:56 :
> NE vaut il pas mieux 40% de guérison sans risque pour la santé en effets secondaires plutôt que 80% de guérison avec 15000 morts à la clé ?

Cette phrase ne veut rien dire pour la simple et bonne raison que l'homéopathie ne repose que sur le fait que la plupart des maladies (maux de têtes, otite, grippe etc) sont soignées spontanément et sont bénignes. Si on arrête totalement l'"allopathie" il n'y aura pas "40% de guérison" et 15000 morts "à la clé" (d'autant plus qu'elles sont loin d'êtres toutes liées aux effets secondaires puisqu'on a entre autre les médicaments achetés sur internet, les surdoses etc) en moins. Il y aura d'ailleurs bien plus de morts à cause des maladies bénignes mal traitées (exemple https://www.francetvinfo.fr/sante/enfant-ado/italie-deces-d-un-enfant-apres-une-otite-traitee-par-homeopathie_2212050.html ou encore même Steve Jobs dans un sens), peut-être même suffisamment pour compenser les effets secondaires.

Vous pouvez très bien garder l’allopathie et donner un vrai placébo (bien moins cher) à votre enfant si il a mal (l'homéopathie servant de substitut pour les parents qui veulent à tout prix utiliser des médicaments en toute circonstance - ce qui est une mauvaise chose donc au final l'homéopathie est "une bonne chose" en ce sens même si l'éducation serait meilleure-).


>plus sain, et même l'éthiopathe et autres nouvelles professions dont il est difficile de prononcer le nom.

éthiopatie, évolution de l'ostéopathie (pratique non allopathe qui a pour effet secondaire des AVC dès qu'on touche au cou...) qui a, à peu près, la même crédibilité scientifique que ce dernier ainsi que l'homéopathie. Effectivement il est agréable de voir que même au XXe et XXIeme siècle on trouve de nouvelles méthodes charlatanes.
a écrit le 24/01/2019 à 15:53 :
La vérité sur les laboratoires pharmaceutiques s'est rapidement propagée sur internet, forcément avec toutes les malversations qu'elles font la face cachée de l'iceberg ne l'est plus vraiment, on voit tout et c'est vraiment laid.

Par ailleurs les médecines alternatives explosent, vraiment je ne rigole pas, par chez nous il est hallucinant de voir des jeunes se mettre à des professions dont je serais incapable de vous dire le nom, certainement un lien de cause à effet avec les sales magouilles récurrentes des multinationales pharmaceutiques.

Que Boiron soit victime de fake news peut venir d'eux, sachant que la plupart des pirtages, hacking et autres attaques viennent principalement de multinationales ou bien d’États, c'est eux du moins que je mettrais en premiers accusés car en plus nous sommes en europe et du coup l'oligarchie a tendance systématiquement à vouloir faire taire celui qui est meilleur qu'elle plutôt que de chercher à être encore meilleure, maintenant notre monde est tellement complexe, les intérêts sont tellement multiples se recoupant de façon désordonnée, qu'on ne peut qu'être prudent quand aux intérêts de ceux qui agressent Boiron.

Mais bon nous sommes en UE...
Réponse de le 24/01/2019 à 17:47 :
Exactement, je me demande la même chose par rapport a ceux qui attaquent le glyphosate !
A un moment il faut arrêter de croire n'importe quoi, BOIRON n'est plus un labo ? Il ne gagne pas des millions ? le 14eme médicament le plus vendu en valeur c'est Oscillococcinum.
BOIRON n'est pas la pour sauver le monde mais se remplir les poches.
a écrit le 24/01/2019 à 15:27 :
L'homéopathie n'a jamais rien guéri depuis environ 150 ans qu'elle existe !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :