Atomelec lève deux millions d’euros

 |   |  540  mots
Les bornes E-Totem seront bientôt déployés sur le territoire de Saint-Etienne Métropole
Les bornes E-Totem seront bientôt déployés sur le territoire de Saint-Etienne Métropole (Crédits : DR)
Le groupe Atomelec, implanté à Saint-Bonnet-le-Château (42), vient de lever deux millions d’euros auprès du Fonds Régional d’investissement (FRI) et de Sofimac Régions. Objectif : porter le développement de sa filiale E-Totem spécialisée dans les bornes de charges pour véhicules électriques.

En levant deux millions d'euros auprès de deux fonds régionaux, FRI et Sofimac Régions, Hervé Sonneville compte assurer le financement industriel de sa croissance et déployer son offre de bornes de charge pour véhicules électriques.

Spécialisé depuis 1958 dans la fabrication de chargeurs de batterie et la tôlerie fine, le groupe de Saint-Bonnet-le-Château se positionne aujourd'hui plus largement comme concepteur et fabricant de produits dans le domaine de l'énergie et de l'électronique. Il est désormais constitué de plusieurs entités, pour une production intégrée : Atomelec, Atoplast, Atolyap pour la peinture à Saint-Bonnet-le-Château, Atoplexi (site repris en 2014 et situé à la Rochelle) et un site à Barcelone.

Chiffre d'affaires global 2018 : 13 millions d'euros (110 salariés). C'est trois fois plus qu'en 2008, à la reprise de l'entreprise par Hervé Sonneville et 30% de plus qu'il y a trois ans.

"Tous nos marchés se développent mais notre développement a été fortement tiré par notre filiale E-Totem".

Acteur majeur de la borne de charge pour véhicules électriques

Lancée en 2012 pour répondre à la stratégie d'Atomelec visant au développement de produits propres (versus la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :