ABGI s'implante au Royaume-Uni pour l'après Brexit

 |   |  506  mots
(Crédits : Laurent Cérino/ADE)
Racheté en avril dernier par Visiativ, le cabinet lyonnais de conseil en financement de l'innovation ABGI, ex Acies Consulting, a finalisé l'acquisition de son homologue Jumpstart basé au Royaume-Uni. Une implantation stratégique qui s'explique, notamment, par des opportunités à venir créées par le Brexit.

ABGI pose ses valises dans un Royaume-Uni qui se prépare au Brexit. Le cabinet lyonnais de conseil en financement de l'innovation, ex Acies Consulting, acquiert 93% du capital de son homologue Jumpstart (5 millions d'euros de chiffre d'affaires par an, 44 collaborateurs) basé à Edimbourg, Manchester et Birmingham.

Déjà présent au Canada, aux Etats-Unis et au Brésil, ABGI (21 millions d'euros de chiffre d'affaires par an, 130 collaborateurs) poursuit son internationalisation. Et le choix du Royaume-Uni n'est pas un hasard pour le cabinet qui accompagne ses clients, PME et ETI, dans l'obtention d'aides et de subventions publiques (CIR, CII, JEI, dispositifs internationaux...) dans le cadre de projets innovants.

"Le marché est très dynamique en raison du Brexit. Quand il sera sorti de l'Europe, le Royaume-Uni va devoir augmenter son soutien en R&D à destination des entreprises pour les inciter à rester, et non choisir de partir s'installer dans un pays de l'Union européenne. Il était donc intéressant de faire l'acquisition de Jumpstart, une entreprise rentable dont le fonds majoritaire voulait sortir", analyse Bruno Demortiere, le directeur général d'ABGI.

Déroulement du plan...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :