Lyon : La maison de ventes aux enchères Aguttes fait évoluer son site de la gare des Brotteaux

 |   |  383  mots
(Crédits : DR)
Le site emblématique de la maison de ventes aux enchères Aguttes va s'ouvrir à l’événementiel et l'organisation de manifestations culturelles, au détriment des ventes, désormais le plus souvent organisées à Paris.

Tout en affichant sa volonté de rester ancrée entre Saône et Rhône, la société de ventes aux enchères Aguttes va désormais organiser la quasi totalité de ses ventes à Paris.

"Cela permet de toucher une clientèle plus large, notamment des acheteurs du monde entier", justifie Hugues de Chabannes, directeur associé en charge du site des Brotteaux.

Il promet tout de même, quelques ventes cette année à Lyon, où il maintient son équipe de cinq à six personnes, comme l'activité d'expertise d'objets en mettant le cap sur "des biens de grande qualité".

Aguttes, qui compte une cinquantaine de collaborateurs et a franchi l'an dernier la barre de 50 millions d'euros d'adjudications, n'abandonnera donc pas pour autant la gare des Brotteaux. Joyaux du patrimoine lyonnais, le bâtiment, classé monument historique, a été racheté en 1989 par Jean-Claude Anaf qui l'a revendu, avec l'ensemble de son activité de ventes aux enchères, à Claude Aguttes en 2008.

Dix ans après, la gare des Brotteaux se prépare à d'autres destinées : dans la ligne de mire de ses propriétaires : les organisateurs d'événements festifs et culturels.

Offre événementielle et culturelle

Aguttes a en effet aujourd'hui...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/01/2019 à 18:51 :
Belle initiative de décentralisation de la culture et de l’Art en « province lyonnaise »

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :