Pourquoi LDLC colle son nom à l'Asvel

 |   |  536  mots
(Crédits : DR)
Déjà sponsor du club villeurbannais, le groupe de vente de matériel informatique et high-tech LDLC vient de signer un contrat de naming présenté comme "historique" dans le basket français.

LDLC et l'Asvel veulent grandir ensemble et scellent leur union par un (gros) contrat de naming. Tony Parker, le président de l'Asvel, accompagné du fondateur de LDLC, Laurent de la Clergerie, ont...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :