Arnaud Marion : "La marque Zilli doit être au niveau de son savoir-faire"

 |   |  324  mots
Laurent Schimel, à gauche, conserve la direction générale de Zilli, et Arnaud Marion (à droite), nouvel actionnaire de la marque lyonnaise.
Laurent Schimel, à gauche, conserve la direction générale de Zilli, et Arnaud Marion (à droite), nouvel actionnaire de la marque lyonnaise. (Crédits : DR)
Arnaud Marion, 51 ans, a successivement fondé Trans Consul International à Paris et Marion & partners, à Londres, pour conseiller et aider opérationnellement des entreprises confrontées à des situations difficiles. Il est ainsi intervenu dans plus de 250 sociétés et a assuré quelque 40 mandats direction générale. Alors qu'il s'apprête à devenir actionnaire minoritaire chez Zilli, marque lyonnaise de prêt-à-porter masculin haut de gamme sauvée ce mardi, il confie en exclusivité à Acteurs de l'économie - La Tribune les raisons de ce nouvel engagement.

Pour lire cet entretien en accès libre, profitez de notre offre d'essai d'un mois gratuit http://bit.ly/ActeursFullAccess.

Acteurs de l'économie - La Tribune : Comment avez vous été amené à vous intéresser à la société Zilli ?

Arnaud Marion. Alain Schimel m'a contacté. J'ai beaucoup travaillé dans l'univers du luxe. Et à la demande de Renaud Dutreil (alors ministre chargé des PME) j'ai créé* l'association Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV) que j'ai présidée. Zilli fait partie des entreprises labellisées EPV. C'est une entreprise de savoir-faire, attachée à la chose bien faite. Mais elle évolue dans un environnement concurrentiel à grands moyens. Des maisons qui peuvent ouvrir une boutique dans une rue prestigieuse de Paris simplement pour faire leur publicité.

Lire aussi : Luxe : la marque lyonnaise Zilli est définitivement sauvée

Vous êtes intervenu opérationnellement chez Zilli puis en tant que conseiller. Mais pourquoi entrez-vous au capital ?

Le problème se posait pour la famille Schimel du choix d'un investisseur. A un moment donné, je me suis pris au jeu. J'investis avec mon argent personnel*. Et je n'ai aucune inquiétude quant aux compétences de Laurent Schimel (le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :