Koramic sauve 93 emplois en Auvergne-Rhône-Alpes

 |   |  116  mots
(Crédits : DR)
Le tribunal de commerce de Lyon a scellé la vente de l'usine Cérabati en Haute-Loire au groupe belge Koramic. 93 emplois sont sauvés.

Le groupe belge Koramic vient de racheter son concurrent Cérabati, en redressement judiciaire depuis novembre. L'offre de reprise de Cérabati par le groupe belge au travers de Cofrac, sa holding française, a été acceptée mardi par le tribunal de commerce de Lyon, précise le groupe dans un communiqué. Sur les 116 postes que comptent le site de production et le siège à Lyon, "93 seront repris".

Producteur français de carrelages depuis 1864, Cérabati, dont l'usine est située à Couteuges, près de Paulhaguet en Haute-Loire, commercialise ses produits sous les marques Cérabati et Alfacar. Ce rachat donne ainsi naissance au plus grand groupe de l'industrie du carrelage céramique en France.

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :