Tourisme d'affaires  : un bon cru lyonnais 2015 pour GL events

 |   |  414  mots
(Crédits : ONLYLYON)
GL events, gestionnaire notamment du Centre des congrès et du parc d'exposition Eurexpo de Lyon, revendique un excellent millésime 2015 pour la destination lyonnaise. L'année 2016 se présente bien dans un contexte de marché qualifié d'atone

La destination Lyon se vend de mieux en mieux pour le tourisme d'affaires. Pour preuve, le rapport 2015 de l'association internationale des congrès et conventions (ICCA), publié le 17 mai dernier, place la cité rhodanienne à la 39e place européenne.

"Nous sommes de plus en plus 'shortlistés' pour les grands évènements internationaux", s'est réjouie Anne-Marie Baezner, directrice générale des 4 sites lyonnais exploités par le groupe GL évents, lors d'une conférence de presse.

L'impact GL events

Si Lyon progresse dans le tourisme d'affaires, le mastodonte mondial de l'événementiel GL events, sis dans la capitale des Gaules, n'est pas étranger à ces bons résultats.

Les deux vaisseaux amiraux pilotés par le groupe, que sont le centre des congrès de Lyon et le parc d'exposition Eurexpo ont respectivement accueilli 46 congrès et 88 salons en 2015. Et ils fonctionnent en synergie avec le Château de Saint-Priest et la Sucrière pouvant accueillir des diners de gala, cocktails, expositions, etc. Ces 4 entités commercialisées sous la bannière "Lyon For Events" ont totalisé "59 millions d'euros de revenus et quelque 2 millions de visiteurs/participants l'an dernier", selon les chiffres communiqués.

Un 7 ème hall pour Eurexpo

L'année 2015, qualifiée de bon millésime, s'affiche ainsi en hausse de 6 % par rapport à 2013, exercice comparable. Le Sirha (hôtellerie et restauration), qualifié de "porte drapeau des salons professionnels" générant "150 millions de retombées économiques" se tient une fois tous les deux ans, les années impaires. Dans la catégorie des salons grand public, Equita a poursuivi sa progression.

Pour accompagner la croissance de ces deux évènements, en particulier, Eurexpo va s'agrandir d' un septième hall et ajouter 8500 mètres carrés à ses 130 000 mètres carrés de surfaces couvertes. L'investissement de 15 millions est financé par le Cofil (association loi 1901 propriétaire du site) et la mise en service de cette nouvelle extension est programmée pour octobre 2018.

Plus accueillant et plus simple

Ces belles performances, dans un contexte de marché "atone", Anne-Marie Baezner les attribuent à plusieurs facteurs : l'attractivité croissante de Lyon, la qualité des infrastructures, la capacité hôtelière - création de 25 % de chambres hôtelières supplémentaires depuis 2008 mais un gros porteur de 500 chambres fait toujours défaut -, un opérateur unique...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :