Puls@care, le short connecté qui optimise les performances des sportifs

 |   |  576  mots
(Crédits : Puls@care)
Depuis sa création en 2010, Puls@care basée en Haute-Savoie, conçoit des objets connectés au service des sportifs professionnels. Elle compte parmi ses clients de grands clubs comme le PSG, le Barça, le Real ou encore le XV de France de rugby. L'entreprise souhaite réaliser un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros d'ici 2018.

Comment augmenter et optimiser les performances des sportifs professionnels ? Cette question hante le quotidien des entraîneurs et des staffs médicaux en vue des échéances de haut niveau. Puls@care tente de résoudre une partie de l'équation en concevant des outils connectés ad-hoc. L'entreprise, en opérant sur ce secteur d'activité actuellement en plein essor, et grâce à un business plan intelligent, souhaite réaliser 20 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2018.

Optimiser la condition physique des sportifs

Cette société, installée à Seynod (Haute-Savoie) depuis sa création en 2010, a tout d'abord imaginé un système de capteurs placés sur le corps de l'athlète. Relié via GPS à un PC, il permet d'enregistrer en temps réel l'activité globale du joueur : impact physique, vitesse, niveau de fatigue, positionnement sur l'aire de jeu etc...

Plus récemment, Puls@care vient de lancer ce que l'on pourrait appeler le short intelligent. Cet équipement est connecté via des capteurs à un smartphone, qui analyse en temps réel les charges d'entraînement et leur répercussion sur le physique du joueur. Fort des résultats enregistrés lors des entraînements ou des matches, il devient donc possible de prévenir le risque de déchirures, de claquages ou même de ruptures de ligaments croisés. Et donc d'adapter la charge de travail en conséquence.

Des données confidentielles

Le dernier outil fabriqué par Puls@care mesure cette fois le niveau de stress du sportif. Ce produit baptisé HRV vient de séduire le Paris-Saint-Germain. Sur la forme, le concept reste identique. Des capteurs sur le corps du sportif mesurent la charge mentale endurée par le joueur. Et ce avant et pendant une compétition. Les données une fois récoltées permettent au staff de connaître l'état psychologique de l'individu.

«  Nous savons que le niveau de stress impacte directement la qualité de la prestation du sportif qui peut dans certains cas passer à côté de sa compétition, souligne Yann Micheli le PDG de Puls@care. Cette donnée est très importante dans des sports individuels très techniques comme le patinage artistique ou encore le ski. Mais le sport collectif est aussi concerné ».

Ces données traitées par les équipes médicales restent tenues top secrètes pour des raisons stratégiques. Elles sont en revanche transmises aux sophrologues qui accompagnent les équipes dans leur préparation mentale en vue des grandes échéances sportives.

20 millions d'euros de CA en 2018

Depuis sa création, la startup double chaque année son chiffre d'affaires. En 2014, il était de 200 000 euros et devrait atteindre les 500 000 euros cette année.

« Nos projections sont claires, précise Yann Micheli, nous tablons sur les deux millions en 2016 pour friser la barre des 20 millions en 2018 ».

Le modèle économique est basé sur la vente du produit, et surtout sur l'abonnement annuel attenant. Celui-ci, d'un montant oscillant entre 5 000 et 100 000 euros, permet d'effectuer les mises à jour des logiciels et les suivis techniques. « On ne fait pas de one shot, précise le PDG de Puls@care, et c'est pour cette raison que la multiplication des contrats nous permet d'envisager cette croissance exponentielle et rapide».

Outre le PSG, des clubs comme l'OL, le Real Madrid, le FC Barcelone, la Fédération française de rugby, le Stade Français ou encore le Racing Métro ont signé des premiers contrats avec l'entreprise haut-savoyarde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :