Clauger s'offre l'américain DualTempCompanies

 |   |  514  mots
(Crédits : DR)
Le groupe lyonnais Clauger, pesant 130 millions d'euros de chiffre d'affaires consolidé, s'implante industriellement aux États-Unis en mettant la main sur une société de 80 salariés. Poursuivant sa stratégie d'internationalisation cette ETI familiale vient de signer une lettre d'intention pour acquérir une affaire au Maroc.

Le groupe lyonnais Clauger, fabricant et installateur de systèmes de froid et traitement d'air pour les industries, annonce la prise de contrôle, à 100 %, de l'américain « DualTempCompanies », ce lundi. L'entreprise de l'Illinois, basée à Chicago, emploie 80 salariés pour 30 millions de dollars (28,57 millions d'euros) de chiffre d'affaires en 2014. « Cette Pme familiale créée en 1914 intervient partout aux Etats-Unis, principalement pour l'agro-alimentaire », détaille pour Acteurs de l'économie Fédéric Minssieux, directeur général de Clauger. La transaction, dont le montant est gardé confidentiel, a été payée en cash « essentiellement avec un prêt contracté auprès de la Société Générale. La chute de l'euro a été une contrainte mais nous l'avons relativisée », précise le dirigeant. Si l'acquisition a été juridiquement réalisée par l'entité locale de Clauger, l'endettement est supporté par la maison mère française pour laisser à la première les capacités de se développer dans ce pays.

Un processus d'un an et demi

Cette opération est l'aboutissement d'une démarche très méthodique engagée il y a un an et demi. «  Deux de nos collaborateurs, des expatriés, sont partis outre-Atlantique pour mieux comprendre le marché et identifier les acteurs », détaille Fédéric Minssieux. Cette première étape franchie, il sera fait appel à Pramex International (filiale de BPCE International) pour aller plus loin. D'une liste de départ d'une trentaine de sociétés « cinq seront présélectionnées. Nous les visiterons, en septembre 2014. Nous en retiendrons 3 puis 2 que nous ferons venir en France. Nous avons finalisé avec DualTempCompanies fin février dernier », décrit le patron. Clauger qui travaille depuis des années aux Etats-Unis voulait fabriquer sur place pour accroître son activité.

Mexique et Maroc

L'ETI familiale (à 100 %), fondée en 1971, utilise ce levier de l'international pour rester fidèle à un rythme de croissance annuelle oscillant entre 10 et 12 %, et doubler de taille tous les six ans.

Depuis 20 ans déjà, elle possède une filiale au Mexique (60 personnes), dans le centre du pays, qui produit des composants pour les besoins locaux. En Europe, elle est implantée en Espagne (avec une unité de fabrication) et en Italie. D'ici à deux mois, elle pense conclure la reprise d'une société au Maroc, à Agadir (15 salariés) avec laquelle elle a signé une lettre d'intention.

Les valeurs humaines

Clauger mise aussi sur la France qu'il couvre avec quinze agences de proximité : « Il y a eu beaucoup d'investissements en 2014 et ce sera également le cas en 2015. Il ne faut pas se laisser aller au pessimisme », réagit le dg. Si les marchés sont porteurs, la concurrence est vive mais il met en avant sa réactivité. Le groupe, soucieux d'attirer des hommes et des femmes de qualité, met en avant une grande attention apportée à la gestion humaine et la formation. Fort aujourd'hui de 700 collaborateurs (avec DualTempCompanies), Clauger aura atteint 125 millions de ventes consolidées (1/3 à l'étranger) en 2014. Et 135 millions d'euros, avec une rentabilité nette de 3 %, en raisonnant à l'échelle du holding Aquair Groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :