Les bons plans de Futurallia

 |   |  419  mots
Des rendez-vous individuels de 30 minutes, c'est le concept de Futurallia. Ici à Lille
Des rendez-vous individuels de 30 minutes, c'est le concept de Futurallia. Ici à Lille (Crédits : DR)
Pour la première fois Rhône-Alpes accueille Futurallia, forum d’affaires international. Du 4 au 6 juin, 700 entreprises de 35 pays sont à Eurexpo pour faire chauffer le business export.

Futurallia, qui vise à booster les affaires à l'international des PME et ETI françaises, se déroule en alternance en France et à l'étranger. La 19ème édition se pose pour la première fois en Rhône-Alpes, portée par la CCI de région Rhône-Alpes avec le soutien de la Région. Cette manifestation vise l'efficacité puisqu'elle prend la forme de rendez-vous individuels préprogrammés, des speed dating de 30 minutes. En deux jours, les participants auront accumulé 16 rencontres, « les yeux dans les yeux ».

Canada et Afrique dans le viseur

Eric Rogemond à la tête d'Eratec, société iséroise qui développe des solutions infrarouges pour des applications industrielles diverses (métallurgie, enduction, agroalimentaire) a bien coché les 16 rendez-vous. « Nous exportons 60% de notre chiffre d'affaires, essentiellement vers l'Europe de l'Ouest, ma participation à Futurallia me permet d'élargir notre cible. Une grosse délégation canadienne est là, les pays d'Afrique de l'Ouest sont particulièrement bien représentés, ces deux zones m'intéressent ». Créée en 2006 et initialement bureau d'études (15 personnes, chiffre d'affaires prévu pour l'exercice en cours 1,7 million d'euros), Eratec fabrique aussi des brûleurs et radiants infrarouges. Le dirigeant espère convaincre de nouveaux partenaires commerciaux d'utiliser ses produits, il est aussi en quête d'une société pour le représenter en Amérique du Nord.

Avec son agent turc

Il a embarqué dans cette participation à la manifestation rhônalpine son agent turc, justement découvert à l'occasion du Futurallia 2013 à Istanbul. Eratec rejoignait alors pour la première fois le Forum international dans l'idée de développer le marché turc. « Nous avons fait affaire avec ce partenaire sur place qui nous a déjà apporté quelques clients turcs. L'inviter à Lyon est l'occasion de l'intégrer à l'entreprise. Il est à Futurallia avec moi, mène ses propres rendez-vous pour élargir ses contacts ». 700 entreprises, dont la moitié d'étrangères, et 250 de Rhône-Alpes, balayant un large spectre d'activités, vont faire chauffer le business international jusqu'au 6 juin. Sur les 35 pays représentés on note le poids de l'Afrique (mais sans l'Afrique du sud) de l'Europe, la « faiblesse » de l'Asie, l'absence du continent sud-américain : pas de Brésil mais pour les BRICS, Inde, Chine et Russie ont répondu présent.

A l'issue des rendez-vous formels, sont bouclées des alliances de type commerciale, financière, technologique. S'y ajoute une dimension réseautage : «déjeuners, pauses cafés, échanges informels… ce type de réseautage est important sur Futurallia », confirme Eric Rogemond. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :