L’emploi pour une société inclusive

 |   |  579  mots
Article partenaire
(Crédits : DR)
Face à la pénurie de main-d’œuvre dans certains secteurs, des sociétés n’hésitent pas à recruter autrement en faisant appel aux profils en insertion très éloignés de l’emploi. Des paris qui nécessitent un accompagnement renforcé pour créer une dynamique durable. Et de belles réussites sont au rendez-vous.

"Nous sommes confrontés à des difficultés de recrutement sur certains postes à pourvoir. Alors quand on nous propose des profils motivés, on les prend volontiers, peu importe leur parcours", résume Bertrand Buenzod, directeur de centre auto Norauto à Caluire. En lien avec l'association LAHSo, il accueille depuis plusieurs semaines un jeune réfugié soudanais qu'il forme au montage des pneumatiques.

Après une première Période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) de deux semaines - un stage de validation du projet professionnel conventionné par Pôle Emploi - l'entreprise a décidé de renouveler l'opération avec ce jeune homme de 28 ans. L'idée étant, à terme, de l'embaucher.

"Il est hyper dynamique et motivé, très curieux, il ne compte pas ses heures... Nous aimerions lui proposer un contrat en début d'année prochaine", assure Bertrand Buenzod.

Mais ce gérant, qui a souvent fait appel à l'insertion ces dernières années, sait aussi que ce type de profil est difficile à trouver chez les personnes très éloignées de l'emploi. "Nous n'avons pas eu que des réussites car nous faisons aussi face à des gens qui se cherchent, avec parfois de lourds problèmes à gérer", nuance-t-il.

"Les entreprises ont tout autant besoin d'être rassurées"

L'association LAHSo essaye justement de faire le lien entre l'employeur et le futur employé afin que tout se passe au mieux. Elle a ainsi mis un place un projet innovant d'accompagnement à l'emploi : "Emploi d'Abord", financé par la Métropole de Lyon. L'idée ? Faire en sorte que les profils accompagnés trouvent d'abord un travail puis résolvent ensuite leurs différentes difficultés (logement durable, santé, accès au droit...). Soit l'inverse de ce qui se fait habituellement dans ces structures.

"Avec un travail, on trouve plus facilement un logement par exemple. Même socialement, c'est plus facile car la personne regagne confiance en elle", détaille Mélanie Cogerino, la Chargée de projet Emploi d'Abord.

LAHSo assure donc aussi une autre mission, celle d'accompagner les entreprises. Appui au recrutement, suivi d'intégration, adaptation des postes... cette structure travaille de concert avec les chefs d'entreprises et leurs équipes pour pérenniser ces emplois.

"Les entreprises ont tout autant besoin d'être rassurées que les candidats. On peut intervenir sur demande ou faire nous-même la démarche. Ce sont surtout les premières semaines qui sont anxiogènes. Notre présence peut désamorcer des situations complexes", explique Mélanie Cogerino.

Objectif : 115 personnes accompagnées d'ici fin 2020

Pour convaincre les entreprises de recruter ces profils, la Chargée de projet n'hésite pas également à se rendre directement sur place et tente d'obtenir un rendez-vous. C'est cette approche qui a séduit Bertrand Buenzod.

"Débarquer directement dans une société et convaincre, ce n'est pas facile. Mais les membres de cette association y parviennent car ils connaissent le monde de l'entreprise. Ils comprennent nos demandes", détaille-t-il.

"Il faut aussi que les entreprises aient cette sensibilité et une certaine souplesse. Il peut être parfois nécessaire d'adapter les outils et les consignes le temps que la personne reprenne confiance en elle par exemple", rétorque Mélanie Cogerino. Actuellement, l'association suit une trentaine de personnes dont la moitié est "dans une dynamique de retour à l'emploi".

D'ici fin 2020, LAHSo accompagnera 115 personnes. Outre le dynamisme de l'association, cette forte perspective de croissance prouve que l'insertion est une réponse efficace aux besoins des entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :