Quand les TPE misent aussi sur l’insertion pour recruter

 |   |  673  mots
Article partenaire
(Crédits : DR)
Se tourner vers l’insertion peut apparaître comme un pari risqué pour une TPE. Pourtant, des accompagnements existent pour permettre à ces petites structures de se tourner vers des profils atypiques. Elles touchent ainsi un public différent et solutionnent leurs pénuries de talents. Explications.

"Pendant longtemps, peu de TPE ont saisi les opportunités que représentent les dispositifs d'accompagnement RH ou le recrutement de profils issus de l'insertion. Tout simplement parce qu'elles n'étaient pas au courant", résume Samuel Tocanier, le responsable du service aux entreprises à la Maison Métropolitaine d'insertion pour l'emploi (MMI'e).

Les obstacles étaient aussi nombreux : les profils en insertion exigent un temps de formation souvent plus long et un accompagnement spécifique. Sans cela, le risque d'échec est élevé. Or, les TPE ont rarement l'organisation ou les équipes pour se lancer dans ce type de recrutement. Résultat, seules les grandes entreprises pouvaient laisser leur chance aux profils atypiques.

Miser sur le savoir-être

Comment faire changer les choses ? En étant à leurs côtés. "De plus en plus de TPE misent sur l'insertion, à condition d'être accompagnées", confirme Samuel Tocanier. Elles ont besoin d'une aide pour identifier les profils, mettre en place les process adaptés et ainsi maximiser les chances de réussite du candidat sélectionné.

Des acteurs de territoires ont compris cet enjeu, à l'image de la MMI'e et de l'association 10 pour 10, basée à Vaulx-en-Velin. Cette dernière a été créée par des chefs d'entreprises locaux et accompagne les entreprises dans le recrutement de personnes engagées dans le tissu associatif sportif ou culturel.

"On s'est rendu compte que dans ces associations, il y avait des personnes bénévoles, très engagée, avec de belles compétences comportementales qui n'avaient pas de travail. Notre objectif majeur est donc de créer des passerelles entre le secteur associatif et les entreprises en mettant en avant leur savoir-être", détaille Richard Bonin, le responsable du développement de l'association.

"Davantage de bienveillance et de passion"

La société Challenv figure parmi les entreprises accompagnées. Spécialisée dans l'aménagement urbain, cette société de cinq salariés a recruté deux profils venus de l'insertion avec l'association : une commerciale sédentaire et une assistante de direction.

"L'idée de donner leur chance à des personnes en misant sur leur savoir-être, de participer à la baisse du chômage sur notre territoire, cela a du sens pour nous. L'avantage, aussi, c'est que l'association se charge pour nous du recrutement", explique la directrice générale de Challenv, Cécile Loiselot.

"Ces entreprises ont compris qu'elles pouvaient attirer de nouveaux publics et aussi compter sur notre soutien. Outre le sourcing, on leur rend visite régulièrement afin d'aider à la pérennisation de l'emploi. On peut aussi servir de médiateur si des problèmes subsistent. Bien souvent, elles compensent leur manque de temps et de personnel par davantage de bienveillance et de passion même s'il y a aussi des difficultés", complète Richard Bonin.

918 entreprises signataires

Preuve de cet engouement, une grande majorité des 918 sociétés signataires de la Charte des 1 000* sur la Métropole sont des TPE. Un nombre en croissance constante chaque année.

"De nombreuses entreprises signent la Charte des 1 000 après avoir échangé avec d'autres chefs d'entreprises. Il y a un réseau local qui se met en place et un véritable élan", assure Samuel Tocanier. Un élan que porte chaque jour un peu plus ces petites structures.

———-

* Qu'est-ce que la Charte des 1 000

Mise en place par la Maison de l'emploi puis développée par la Métropole de Lyon en 2016, cette initiative encourage les entreprises à soutenir l'insertion et l'emploi sur le territoire. Concrètement, elles s'engagent, en signant la charte, à réaliser des actions en direction des demandeurs d'emploi comme leur faire connaitre les postes à pourvoir. Elles donnent aussi de leur temps en faisant passer des simulations d'entretiens ou en les parrainant. Suivi par un référent unique, ces entreprises bénéficient, de leur côté, de réponses sur mesure pour répondre à leurs besoins comme l'aide au recrutement et à l'intégration des salariés ainsi que la mise en relation avec les acteurs économiques, associatifs et institutionnels sur le territoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :