L’insertion, partenaire majeur de l’économie verte

 |   |  622  mots
Article partenaire
(Crédits : DR)
Secteur d’activité en plein essor, l’économie verte a d’importants besoins de recrutement sur le territoire. Une situation qui n’a pas échappé à la Métropole de Lyon. Cette dernière a misé sur l’insertion pour y répondre et a contribué à la formation de plus de 150 personnes de-puis 2012 en associant les entreprises du secteur.

320 000. C'est le nombre d'emplois, en Auvergne Rhône-Alpes, liés aux métiers de l'économie verte selon une étude de Pôle Emploi. Écomobilité, rénovation des bâtiments, végétalisation des villes..., les débouchés concernant ces filières d'avenir sont nombreux et ne cessent de croître.

Dans le Rhône, par exemple, le nombre de postes a ainsi augmenté de 8,6 % depuis 2009. Fort de ce constat, et surtout des besoins grandissants des professionnels en terme de recrutement, la Maison métropolitaine d'insertion pour l'emploi (MMI'e) a créé dès 2012 une filière économie verte. Le but ? Accompagner les profils en insertion vers ces emplois.

Et ça fonctionne ! Depuis 7 ans, plus de 150 personnes se sont formées à ces métiers.

"Pour elles, ce sont des débouchés intéressants car ces métiers sont souvent accessibles avec une formation courte. De plus, les profils venant de l'insertion sont souvent ingénieux, avec une bonne base technique ainsi qu'un sens du travail en équipe et du service très développé", détaille Françoise Rolland, chef de projet de la filière économie verte à la MMI'e.

Afin de faire connaître ces professions, la Maison métropolitaine d'insertion pour l'emploi a notamment mis en place des rencontres-métiers verts qui permettent d'échanger avec les professionnels du secteur. "En 2018, j'ai souhaité organiser une rencontre sur les métiers de la livraison à vélo car il y avait de plus en plus d'offres d'embauche.", se souvient Françoise Rolland.

Sollicité, l'un des deux fondateurs de Fends la bise, Kolia Cassar, a tout de suite accepté. "Avec mon associé, nous avons toujours eu cette fibre sociale. Dès le départ, nous avons fait travailler des sociétés qui employaient des personnes venant de l'insertion. C'était donc logique de poursuivre dans cette voie", explique le jeune homme.

Une quarantaine de profils formés en 2019

Signataire de la Charte des 1 000, une initiative qui encourage les entreprises à œuvrer pour l'insertion, Fends la bise a participé également à une autre initiative de la MMI'e : des jobs dating cycle. "La première fois, j'ai entraîné des candidats pour qu'ils passent plus sereinement leurs entretiens avec des patrons et la deuxième fois j'y suis allé en tant que recruteur", se remémore Kolia Cassar.

Une réussite, puisque ces entretiens déboucheront sur le recrutement d'un jeune homme de 26 ans. Diplômé d'un CAP mécanique automobile et d'une licence en science politique, il était en recherche d'emploi depuis plusieurs mois avant de rejoindre Fends la bise.

"C'est quelqu'un qui a une tête bien pleine et des vraies aptitudes physiques. Il fallait juste lui redonner confiance. Nous sommes très contents de lui, à tel point que nous allons lui proposer un CDI et financer sa formation mécanique cycle. Il pourra ainsi continuer à être livreur mais aussi faire de la réparation", assure le fondateur de Fends la bise.

Cette formation, comme d'autres sur les métiers de l'économie verte, a été pensée entre la Maison métropolitaine d'insertion pour l'emploi et les différents organismes de formation comme la SEPR.

"C'est le fruit d'une méthode que nous avons mise en place en partant des besoins des employeurs pour ensuite mobiliser les organismes de formation. Ainsi, on anticipe des recrutements et nous formons également, sur un temps plus court, avant la prise de poste", explique Françoise Rolland.

Depuis le début de l'année, près d'une trentaine de nouvelles personnes ont ainsi été formées sur les métiers du bâtiment, de la pose de panneaux photovoltaïques ou en mécanique cycle. Une dynamique qui ne semble pas prête de s'arrêter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :