Le bonheur est dans Lofoten

 |   |  1664  mots
Une politique sociale tournée vers l'humain et un développement patient : les fondamentaux sur lesquels le patron Eric Vialatoux et ses salariés fondent la culture Lofoten.
Une politique sociale tournée vers l'humain et un développement patient : les fondamentaux sur lesquels le patron Eric Vialatoux et ses salariés fondent la culture Lofoten. (Crédits : Laurent Cerino / ADE)
La notion de bonheur en entreprise est désormais bien plus qu’un phénomène : une réelle manière de penser les organisations autrement, au profit partagé du salarié et de l'employeur, et à condition d'être fondée, authentique et sincère. Illustration au sein de la PME Lofoten.

Il aurait pu gravir les échelons du Centre national d'études spatiales de Toulouse. Là, une belle carrière lui tendait les bras. Finalement, après dix années à penser des projets de longue durée, Éric Vialatoux a préféré prendre une autre direction, celle de l'entrepreneuriat. Son « coup de grisou », comme il le dénomme. Au milieu des années 1990, il fait le choix de repartir de zéro et de se lancer le défi de créer son entreprise, artisanale. De l'artisanat avec le regard de l'ingénieur.

« L'idée était de créer une activité de transformation de la matière, en l'occurrence le bois - qui offre des possibilités techniques incroyables -, de la production à la commercialisation en mettant en place des processus de production, et plaçant les hommes au cœur du système. »

Un saut dans le vide qui n'a en rien effrayé ce natif de l'ouest lyonnais.

« J'aime les choses nouvelles, prévient-il. Et puis, la gestion d'une équipe spatiale et celle d'une entreprise sont relativement proches, à cette seule différence peut-être : la casquette de chef d'entreprise est plus large ! »

Si bien qu'après avoir travaillé sur des satellites, il démarre l'aventure Lofoten - du nom des îles norvégiennes...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :