Université et entreprise, le maillon stratégique

 |   |  759  mots
Le Rolex Learning Center, sur le campus d'EPFL, est à la fois un laboratoire d'apprentissage, une bibliothèque, un lieu d'échange et un centre culturel international.
Le Rolex Learning Center, sur le campus d'EPFL, est à la fois un laboratoire d'apprentissage, une bibliothèque, un lieu d'échange et un centre culturel international. (Crédits : Alain Herzog / EPFL)
Depuis plusieurs années, l’enseignement supérieur suisse tisse des liens étroits avec les entreprises, jusqu’à institutionnaliser ces partenariats, en s’alignant sur le modèle américain.

Véritable moteur dans le domaine, l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a établi de nouveaux standards de collaboration entre le monde académique et l'industrie. En 2010, l'établissement scelle cette démarche en inaugurant son luxueux Rolex Learning Center. Un investissement de plus de 100 millions d'euros financé à moitié par des sponsors comme Novartis ou Nestlé... et Rolex, le plus important mécène.

Son vice-président Philippe Gillet, ancien directeur de cabinet de Valérie Pécresse lorsqu'elle était ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, n'est pas étranger à ces techniques :

« Nous sommes une université construite sur une recherche d'excellente qualité, c'est une situation gagnant-gagnant qui nourrit les tissus dans un équilibre subtil. »

Un équilibre où les règles sont peu à peu bousculées et où les frontières se font plus minces : « Les mathématiciens et les ingénieurs rencontrent les neuroscientifiques et les microtechniciens pour imaginer les technologies qui amélioreront notre quotidien », assure Patrick Aebischer, président de l'école polytechnique lausannoise.

Pour preuve, le campus est un lieu d'interactions où des entreprises comme...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :