A Saint-Etienne, EMLYON inaugure un campus dernier cri

 |   |  323  mots
Les  méthodes pédagogiques ont été mises au point par EM Lyon et Centrale Lyon dans le cadre d'un learning lab dédié.
Les méthodes pédagogiques ont été mises au point par EM Lyon et Centrale Lyon dans le cadre d'un learning lab dédié. (Crédits : YP)
Le nouveau campus d'EMLYON implanté à Saint-Etienne est un concentré de méthodes pédagogiques innovantes. Il mise sur une pédagogie en action connectée et interactive.

« C'est le dernier cri de la technologie », s'enthousiasme Daniel Evans, directeur de l'innovation pédagogique d'EMLYON. La business school lyonnaise a inauguré ce lundi son troisième campus né du rapprochement avec l'Ecole supérieure de commerce de Saint-Etienne. Depuis la rentrée, le site stéphanois accueille 115 étudiants (77 en première année et 38 en deuxième année) au sein de son cursus BBA (Bachelor in business administration). Un diplôme de management post-bac délivré au terme de quatre années d'études (frais de scolarité : 8 250 euros par an).

Learning lab

Le nouveau campus d'EMLYON est un concentré de méthodes pédagogiques innovantes. Des méthodes mises au point par la business school et Centrale Lyon dans le cadre d'un learning lab dédié. Le site stéphanois dispose ainsi de salles de cours et boxes de travail aménagés et équipés de vidéoprojecteurs interactifs, de mobiliers roulants pour faciliter le travail de groupe, de tableaux couvrant tous les murs des salles de cours, etc. Ainsi, pas de tables en rang ni de bureau pour le professeur. L'espace est entièrement redistribué et modulable. Une caméra permet de filmer des exercices de négociation ou d'enregistrer une séance de travail. « C'est un vrai plus pour les étudiants étrangers, cela développe la capacité d'apprentissage », souligne Daniel Evans.

Un iPad pour chaque étudiant

Avec son nouveau campus, EMLYON parie sur une pédagogie en action connectée et interactive. « Tous les étudiants et les professeurs ont reçu un iPad à leur arrivée, précise Daniel Evans. Pour nous, c'est vraiment un outil pédagogique. Par exemple, au lieu de leur donner un cours classique sur la relation client, nous allons demander aux étudiants d'aller filmer avec leur tablette différentes files d'attente. Après cette phase d'investigation, ils vont partager leurs expériences et conceptualiser ensemble. C'est une pédagogie vivante et expérimentale. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/11/2014 à 9:16 :
Et ça coûte combien aux familles, les frais de scolarité ?
a écrit le 30/10/2014 à 21:03 :
C'est beau; que fait-on des 20 personnes licenciées ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :