Saint-Etienne : l'université Jean-Monnet gagne en attractivité

 |   |  333  mots
Khaled Bouabdallah veut renforcer l'implication de l'université dans le développement économique du territoire.
Khaled Bouabdallah veut renforcer l'implication de l'université dans le développement économique du territoire. (Crédits : DR)
Le nombre d'étudiants de l'université stéphanoise a progressé de 6 % à la rentrée 2014. Soit une augmentation de 20 % en dix ans.

Pour cette rentrée 2014, l'université Jean-Monnet (UJM) totalise 17 000 étudiants. Soit une hausse de 6 % par rapport à l'an passé (et + 7 % sur les primo-entrants). « Cette augmentation importante de l'effectif reflète notre capacité à attirer les étudiants », se félicite le président Khaled Bouabdallah. Au total, sur la dernière décennie, l'établissement d'enseignement supérieur stéphanois a vu son effectif étudiant croître de 20 %.

L'UJM devrait gagner encore en attractivité suite à la récente labellisation « Erasmus plus » de deux de ses masters. « C'est tout à fait exceptionnel, souligne Khaled Bouabdallah. Seulement neuf masters ont été reconnus par ce label en Europe dont trois en France. » Le président de l'université en attend un surcroît de visibilité auprès des étudiants étrangers notamment, qui sont déjà près de 3 000 à l'UJM.

Relations avec les milieux économiques

La direction de l'université entend également renforcer ses relations avec les milieux économiques. A ce titre, elle a multiplié les partenariats (avec le Medef, la CCI, Pôle emploi, le Cnam...) et prévoit de passer des accords avec la CGPME et un club d'entreprises. « Nous avons une volonté très forte de poursuivre notre implication au service du développement économique du territoire et de l'insertion professionnelle de nos étudiants », clame Khaled Bouabdallah. Toujours dans cette optique, la Fondation de l'université Jean-Monnet organisera une soirée événementielle, le 15 octobre prochain à la Cité du design, en présence de nombreux chefs d'entreprises de la région.

Enfin, du côté des grands projets, le futur Pôle santé devrait être livré courant 2015. Ce chantier à 40 millions d'euros regroupera sur le site du CHU de Saint-Etienne la faculté de médecine, le Centre ingénierie et santé (CIS) de l'école des Mines et l'Institut régional de médecine et d'ingénierie du sport (Irmis). Parallèlement, l'UJM travaille sur la création d'un Centre des savoirs pour l'innovation (avec incubateur, learning center...) qui devrait sortir de terre en 2017 sur le campus de Carnot. Un chantier à 17 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2015 à 13:54 :
Cette progression d'étudiant(e)s est la plus élevée des grandes universités Françaises sur les 10 dernières années.
Reste qu'en proportion du bassin de population, nous restons très en retard sur Grenoble, Dijon et Clermont. La marge est importante. De l'ordre de x 2 ..!
a écrit le 13/09/2014 à 14:20 :
Article absolument flou ! Vous parlez des partenariats : de quelle nature ? avec quel objectif ? C'est la base du journalisme. Vous n'expliquez rien. On est à la limite du publi-reportage.
Il y a une vrai dégradation de la qualité chez La Tribune !
Réponse de le 16/09/2014 à 14:26 :
Vous comprendrez, j'espère, que nous sommes soumis à des contraintes (délais, taille des articles, etc.) qui nous empêchent parfois d'entrer dans le détail. C'est dommage, mais la réalité économique est telle qu'elle n'épargne personne. Pas même la presse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :