L’IAE de Grenoble lance un jeu pour apprendre à manager l’innovation

 |   |  575  mots
Des étudiants de l'IAE de Grenoble testent le jeu ProjeXion © DR
Des étudiants de l'IAE de Grenoble testent le jeu ProjeXion © DR (Crédits : DR)
Dès septembre 2014, les professeurs de l’Institut d'administration des entreprises (IAE) de Grenoble pourront s'appuyer sur un nouvel outil pédagogique : un jeu de plateau permettant aux étudiants d'apprendre à conduire un projet d'innovation.

Une entreprise, un projet, des objectifs, des ressources et un temps imparti. Tel est le principe du jeu ProjeXion qui va être proposé dès la rentrée aux étudiants de l'IAE en master 1 entrepreneuriat et en master 1 management de l'innovation. Il permet de faire jouer cinq équipes de cinq étudiants, soit une classe de 25. Une démarche qui s'inscrit dans le cadre de l'Investissement d'avenir Promising, projet de l'Université Pierre Mendès-France de Grenoble qui vise à développer des contenus pédagogiques innovants.

24 mois d'un projet d'innovation

Le concept ? Un plateau central représente 24 mois d'un projet d'innovation. A chaque tour, des équipes doivent prendre des décisions. Qui recruter ? Quelle opération lancer ? Mais surtout acquérir des cartes "ingrédients" (gestion de projet, R&D, Marketing, GRH, etc.) qui permettent de réaliser un prototype, sachant que l'équipe dont le prototype est le plus abouti remporte la partie, à la fin du temps imparti. Si la réflexion compte beaucoup, des aléas liés à un environnement extérieur instable, comme dans la vraie vie, peuvent bouleverser le jeu.

Pourquoi ce nouvel outil pédagogique ? « Face à des problématiques de plus en plus complexes à exposer et à un public qui a de plus en plus de mal à suivre inactif un cours de plusieurs heures, nous avons eu l'idée de faire des expérimentations pour renouveler nos pratiques d'enseignement » explique Guy Parmentier, spécialiste du management de la créativité et responsable de l'innovation pédagogique à l'IAE de Grenoble. « Il nous semble que ces pédagogies par projet, basées sur le jeu, sont beaucoup plus adaptées à la génération actuelle, ce qui n'exclut pas les cours classiques. » Il ne s'agit d'ailleurs que de trois heures de jeu sur un cours qui en compte 24 au total.

Premières expériences concluantes

A l'origine de ProjeXion : un projet tutoré d'innovation par neuf étudiants du Master Management, Innovation, Technologie de l'IAE, encadrés par Guy Parmentier, Valéry Merminod spécialisée en management de l'innovation, et Pascal Pizelle, PDG de la société de conseil en innovation Ixiade.

« Les étudiants au sein de ce Master, commencent par une semaine de cours classique sur les fondamentaux au management de l'innovation. Nous avions envie de faire ce cours autrement et avons donc fait travailler dessus des étudiants qui l'avaient déjà suivi en les orientant d'emblée vers le jeu », précise Guy Parmentier.

L'équipe pédagogique les a ainsi pilotés pour qu'ils réalisent un benchmark, puis leur a donné des cours spécifiques, notamment sur le game design et les serious games.

Les premières expériences du jeu en phase de test se sont révélées concluantes avec les master 1 entrepreneuriat… mais ont aussi révélé quelques limites, selon Guy Parmentier. « Les étudiants ont trouvé ça très intéressant mais comme ils avaient déjà beaucoup de notions de gestion, c'était presque trop simple pour eux. Nous allons donc sans doute mettre au point deux niveaux de difficulté. » Autre point faible : un jeu un peu complexe pour l'animateur. « Cela fait beaucoup d'informations à gérer : nous allons donc simplifier certaines règles et faire de nouvelles cartes. »

A terme, ProjeXion pourrait bien être développé ailleurs. Car l'IAE, qui a d'ores et déjà déposé le concept, hésite encore : faut-il le laisser en open source ou le commercialiser ? Telle est la question.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :