200 000 recrutements envisagés en Rhône-Alpes

 |   |  423  mots
(Crédits : Reuters)
Selon l'enquête annuelle "besoins en main d'œuvre" de Pôle Emploi pour 2014, les entreprises rhônalpines envisagent 201 284 projets de recrutements, soit 5% de plus par rapport à 2013. CDD et intérim sont privilégiés.

Selon l'enquête annuelle "besoins en main d'œuvre" de Pôle Emploi pour 2014, les entreprises rhônalpines envisagent 201 284 projets de recrutements, dans les 38 bassins d'emploi de la région.

Cela représente une progression de 5% par rapport à 2013, soit 10 000 projets de plus. La part des employeurs envisageant de réaliser au moins une embauche au cours de l'année 2014 atteint 22,1 %, ce qui correspond à 52 000 recruteurs potentiels. Le Rhône représente à lui seul 58 770 intentions d'embauches. Mais prudence pour le directeur de Pôle Emploi Rhône-Alpes, Patrice Lescure : « cela ne dénote par une véritable reprise, ce n'est qu'un baromètre ».

La majorité des projets annoncés (43 %) est motivée par une anticipation du surcroît ponctuel d'activité des entreprises. « En soit, c'est un bon signe, ça veut dire que les entreprises ont de l'activité, mais la hausse globale des projets est portée par les contrats saisonniers » analyse Patrice Lescure. Les projets de recrutements sont en effet à 45% des contrats saisonniers (agriculture, tourisme) en forte hausse par rapport à l'enquête de 2013 +15.7 %.

La tendance du CDD se confirme

Ces deux facteurs se reflètent dans la typologie des contrats envisagés par les recruteurs. Les créations de postes pures ne représentent que 18 % des motifs de recrutements, contre 24 % en 2013. Les CDD de moins de 6 mois (49,4 %) et l'intérim (4,7 %) sont privilégiés, et en hausse par rapport à 2013, au détriment des contrats longs. Les CDI pèsent 31,5 %, (-3 points) et les CDD de plus de six mois (-1 point).

Les secteurs d'activité qui envisagent de recruter sont cette année les services avec 62 % des projets de recrutement. L'agro-alimentaire et l'agriculture représentent 15 % des projets. A noter que le commerce avec 12 % des intentions d'embauche progresse de 6 % en 2014.

En revanche, nouvelle tendance, pour les employeurs potentiels, la proportion de projets de recrutements considérés comme "difficiles" est en baisse de 8 points par rapport à 2013. « C'est le signe d'un marché du travail qui satisfait mieux les attentes. Depuis un an, le programme de formation sur les métiers en tension commence à produire des effets » se félicite Patrice Lescure, 15 000 formations ont été délivrées par Pôle Emploi dans la région en 2013, 20 à 25 000 sont prévues cette année.

Les ouvriers des secteurs de l'industrie, de la construction et du bâtiment sont encore parmi les métiers qui présentent le plus de problèmes au niveau du recrutement.

 

La carte des intentions d'embauches envisagées en Rhône-Alpes

Carte RA besoins de main d'oeuvre

 Source Pôle Emploi. Enquête des besoins en main d'œuvre 2014

Actualisé le 25/04/14 à 15h50

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :