Florilège croustillant

 |   |  1165  mots
Les exemples de pratiques qui confondent sphères personnelle et professionnelle pour pénétrer l'intimité et marquer corporellement l'individu du sceau de l'entreprise ne manquent pas. Des pratiques aux yeux de Paul Ariès « typiques de celles que l'on dénonce dans les sectes ».
 
  • « Les Galeries Lafayette. Révélées par la CGT, les manœuvres de la direction qui a présenté à l'automne dernier aux cadres et au début de l'année aux employés son projet « Réinventons le désir ». Ainsi aux premiers a été offerte une « graine du désir », charge à eux de la planter et de veiller à son essor Et aux seconds un bracelet tibétain. Enjeu : créer artificiellement une fidélité et un lien entre l'entreprise et le salarié qui se prolonge jusque dans la vie personnelle et intime du collaborateur.»
  • Hippopotamus. Le « Look Hippo » est un manuel remis à chaque nouveau salarié. Sur plusieurs pages glacées, agrémentées de quelques propos savoureux - « Parole de miroir magique : c'est vous la plus belle [ ... ] La vraie perle, c'est vous [...] L'habit ne fait pas le moine, mais il embellit l'hôtesse » sont distillés quelques «conseils» éloquents de déresponsabilisation, d'infantilisation, d'abêtissement. On apprend à la serveuse à se laver - « Plaisir matinal : la douche est l'instant réveil et l'instant fraîcheur. Pour que cette fraîcheur dure toute la journée,, n'oubliez pas d'utiliser un déodorant » -; à se maquiller - « Evitez un fard de la même couleur que l'iris : cela lui enlève tout éclat [ ... ] Il y a deux solutions pour effacer les petits duvets superflus : l'épilation ou les solutions éclaircissantes que vous trouverez en pharmacie [...]Vous portez des lunettes ? Surtout qu'elles...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :