La medtech Tessan veut conquérir la région avec ses cabines de télémédecine

 |  | 883 mots
Lecture 5 min.
La borne de téléconsultation Tessan, avec ses dispositifs médicaux connectés, veut réduire le nombre de déserts médicaux en utilisant la technologie.
La borne de téléconsultation Tessan, avec ses dispositifs médicaux connectés, veut réduire le nombre de déserts médicaux en utilisant la technologie. (Crédits : DR)
[Innovation] Lutter contre les déserts médicaux, mais pourquoi pas aussi renforcer l'offre de soins en période de Covid-19. La medtech francilienne Tessan envisage de déployer 300 à 400 cabines de télémédecine supplémentaires dans la région Auvergne Rhône-Alpes, après avoir commencé à déployer ses dispositifs dans 85 pharmacies en France, dont 7 en AuRA. Elle vise également des marchés convexes comme celui de l'ophtalmologie.

C'est une annonce qui prend un nouveau visage, alors même que la France est touchée de plein fouet par la deuxième vague de Covid-19. Depuis janvier 2020, près de 450 patients d'Auvergne-Rhône-Alpes ont pu accéder à un médecin généraliste ou à des spécialistes, grâce aux bornes et cabines de téléconsultation fournies par la medtech Tessan.

Installés dans des pharmacies de la Drôme, de l'Ain, de la Loire et de la Haute-Savoie, ces dispositifs permettent en effet une consultation à distance avec un recueil de données de santé via des objets connectés.

"Aujourd'hui, il existe différents modes de téléconsultation", explique Justin Bollet, directeur marketing chez Tessan. "On connaît surtout la téléconsultation par visioconférence, mais nous proposons aussi des bornes ou cabines connectées composées de sept objets médicaux : un tensiomètre, un thermomètre, un oxymètre, un dermatoscope, un autoscope, un stéthoscope et une balance connectée", développe Justin Bollet.

Une téléconsultation remboursée

Dans ces cabines, il est désormais possible...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :