Somfy : ultime innovation avant un nouveau cycle stratégique

 |   |  565  mots
Jean-Guillaume Despature, président du directoire de Somfy
Jean-Guillaume Despature, président du directoire de Somfy (Crédits : DR)
Le spécialiste de l’automatisation des accès aux bâtiments Somfy lance sa dernière trouvaille - l’accès vocal par mot de passe - alors que l’entreprise haut-savoyarde prépare son prochain plan stratégique.

Un portail qui obéit au son de la voix de l'automobiliste, c'est la dernière innovation présentée par Somfy. Assis au volant de son véhicule, le conducteur peut désormais ouvrir son portail en prononçant une simple instruction vocale, sous forme de mot de passe.

L'innovation annoncée aujourd'hui arrive comme pour conclure le cycle stratégique amorcé il y a trois ans, quand Jean-Guillaume Despature prenait la direction opérationnelle de Somfy (6120 collaborateurs, 1,13 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2018).

L'entreprise de Cluses (Haute-Savoie) détenue par la famille Despature - également propriétaire de Damart - souhaitait alors orienter l'entreprise vers les solutions de maison connectée. Au cours de ce cycle, l'entreprise entendait se positionner comme partenaire des géants du web, et occuper le rôle d'interface avec les installateurs d'accès automatisés.

Et c'est bien en utilisant un dispositif vocal Google ou Amazon, dans l'automobile ou par téléphone, que les automobilistes peuvent désormais ouvrir leur portail à distance.

Ouverture d'un nouveau volet stratégique

Loin d'être anecdotique, cette innovation illustre le fait que le secteur des Solutions connectées, dont le chiffre d'affaires était en hausse de 24,7% en 2018, est celui qui connaît la plus forte croissance dans une entreprise qui est devenue une habituée du Consumer Electric Show (CES) de Las Vegas, la grand messe de l'innovation numérique grand public.

Quelles orientations l'entreprise cinquantenaire prendra-t-elle pour alimenter son développement dans ce secteur ? Il est encore trop tôt pour le savoir en détail.

" Nous travaillons sur le prochain cycle stratégique qui sera déployé à partir de janvier 2020 ", explique Jean-Guillaume Despature, président du directoire et directeur général de Somfy.

Tout au plus précise-t-il que la numérisation des bâtiments et la lutte contre le réchauffement climatique en seront deux sujets incontournables.

" La réalité climatique s'impose à nous. Nous devons contribuer à la performance énergétique des bâtiments, réduire l'empreinte environnementale de l'entreprise, et développer l'écoconception. "

Engagement sociétal

Cet engagement environnemental ira de pair avec un engagement sociétal. Parallèlement au nouveau cycle stratégique, c'est tout le volet de la responsabilité sociétale (RSE) qui est actuellement en réflexion, confie Jean-Guillaume Despature, qui entend ainsi armer l'entreprise dans la guerre des talents en mettant en avant des valeurs propices à favoriser l'engagement des collaborateurs.

" Nous avons beaucoup de mal à recruter dans certains métiers innovants ", illustre-t-il.

Cette RSE s'adressera aussi aux personnes les plus en difficultés. « Nous devons construire un cadre de vie meilleur pour tous sur le territoire », affirme Jean-Guillaume Despature.

L'alternance devrait représenter 5% des effectifs de l'entreprise en 2022, tandis que Somfy prépare un nouveau plan pour favoriser l'accueil des personnes en situation de handicap. L'entreprise déploie aussi diverses actions en direction de quartiers en difficultés, comme le financement d'un orchestre à cordes dans une école de Zone d'éducation prioritaire (ZEP).

L'entreprise est déjà active à travers sa fondation, dont le programme Les Petites Pierres lutte contre le mal-logement. Le directeur de la fondation, l'ancien biathlète Vincent Defrasne, vient de tirer sa révérence pour se consacrer à un projet personnel.

Le poste demeurera vacant le temps que la réflexion stratégique conjointe de l'entreprise et de sa fondation soit menée à son terme, précise Jean-Guillaume Despature.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2019 à 8:07 :
Avant de commencer un nouveau cycle stratégique, il faudrait veiller a bien terminer l'actuel.
Vois concevez de très bon produits mais qui ne sont, malheureusement, pas aboutis.
Prenons par exemple l'alarme Somfy protect.
Le concept et le matériel sont vraiment top (initialement conçu par MyFox).
Mais il reste quelques imperfections bien tenasses que vous ne pouvez/voulez pas régler.
- le relais avec un second réseau wifi .... Celui du voisin par exemple quand on est pas couvert par un réseau sigfox.
- la prise en compte, dans le calendrier, des jours fériés (marre que mon alarme s'active les jours fériés quand j'oublie de désactiver le calendrier la veille.
- l'intégration complète avec Google assistant manquante (ne me parlez pas de l'intégration partielle actuelle svp).

Quand vous aurez ajouté toutes ces fonctions, vous aurez aboutis votre produit et vous pourrez passer, sereinement, a un nouveau cycle stratégique
Réponse de le 15/07/2019 à 11:07 :
Toi tu es (très) gentil (ou tu habites un igloo). Dans une maison sur ss sol avec 1 étage (= 3 niveaux). Entre les badges qui se déclenchent dans la poche, perdent leur capot, n'accrochent pas la centrale... le relai qui ne prend pas en charge les badges, la centrale qui n'accroche pas la wifi ou l'ensemble des capteurs (Somfy répond "oui, vous avez trop de murs..."), et sans compter l'absence de notice, les infos pas détaillées, la dépendance à Somfy, les alertes sms qui ne fonctionnent plus puis reviennent mystérieusement après avoir contacté le Sav, les grosses faiblesses de sécurité (je détaille pas...) etc... Très bien de loin tt çà

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :