Puy-de-Dôme : quand le titane s’allie à l’économie circulaire

 |   |  500  mots
(Crédits : Joel Damase)
Première usine de recyclage de titane aéronautique en Europe, EcoTitanium s’affiche comme un nouvel acteur dans l’approvisionnement de l’industrie aéronautique. Située dans le Puy-de-Dôme, l'entreprise recycle. Et recrute.

Située à Saint-Georges-de-Mons (Auvergne)EcoTitanium est la première usine de recyclage de titane aéronautique en Europe capable de produire des alliages à partir de chutes massives et de copeaux de titane collectés chez les grands constructeurs aéronautiques et leurs sous-traitants.

Des technologies de pointe

Pour cela, la joint-venture d'Aubert & Duval (groupe Eramet) et du kazakh UKTMP International avec l'État français dans le cadre du Programme des Investissements d'Avenir et le Crédit Agricole Centre France, a investi près de 48 millions d'euros dans des outils inédits de transformation du titane en de nouveaux lingots, par exemple le four de fusion plasma et de refusion sous vide. Cette technologie permet de fondre des chutes d'alliages de titane de tailles très variables — de quelques millimètres jusqu'à des massifs de plusieurs dizaines de kilos — tout en assurant l'élimination des défauts inclusionnaires rédhibitoires sur les pièces.

Il s'agit de la seule technologie commercialisée capable d'élaborer des alliages de titane à partir de chutes. À plein régime, l'usine produira plusieurs milliers de tonnes de lingots d'alliages de titane chaque année.

"Nos produits...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2019 à 20:41 :
Bel exemple de l'industrie dans le massif central .....la France ce n'est pas que Paris Île de France ou Lyon ou toute autre métropole périphérique au massif central...en plus les Auvergnats sont très courageux .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :