Numérique : la pénurie de main-d'œuvre devient problématique dans la Loire

 |   |  630  mots
(Crédits : DR)
Selon une étude menée récemment par Digital League, le département de la Loire et ELO, plus de 500 postes seraient à pourvoir sur le territoire. Une pénurie qui peut nuire à la compétitivité des entreprises et également engendrer des tensions entre concurrents.

Le constat de l'observatoire de la filière numérique dans la Loire*, réalisé par le Département, le cluster Digital League et ELO, est sans appel : les entreprises ligériennes de la filière du numérique sont gênées dans leur développement par la pénurie de main-d'œuvre. A l'instar de la problématique régionale mise en lumière par le dernier observatoire EY du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes, le principal frein au développement dans la Loire est la difficulté de recrutement pour 35,7% des entreprises, bien plus que les questions de fiscalité et de charges sociales (28,6%) ou même de concurrence (21,4%). La filière numérique ligérienne compte 180 entreprises et emploie environ 3.200 personnes.

Lire aussi : Filière numérique : les leçons du 2e observatoire en Auvergne-Rhône-Alpes

Alors que la filière ligérienne compte 180 entreprises et emploie environ 3 200 personnes, 580 postes ne seraient actuellement pas pourvus dans le département. Problème majeur pour une filière locale se disant à minima stable (25 %) ou en progression (75%). "Les carnets de commandes sont pleins pour les 3 à 6 mois à venir", commente Michael Ngo, délégué territorial Loire pour Digital League, en charge...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :