Industrie du futur : comment Siléane renforce ses robots avec l'Intelligence artificielle

 |   |  646  mots
(Crédits : Stéphanie Gallo)
Le spécialiste stéphanois en robotique et vision Sileane vient de remporter l’appel à projets de l’ANR (Agence Nationale de la recherche), en collaboration avec le laboratoire universitaire Liris. L’industriel espère mettre au point des robots intelligents capables de s’adapter de façon autonome à leur environnement grâce à l’intégration de l’IA.

Le fabricant stéphanois de robots destinés à l'automatisation du geste manuel en contexte aléatoire renforce ses investissements dans l'intelligence artificielle. Siléane a obtenu le feu vert de l'Agence nationale de la recherche (ANR) dans le cadre des appels à projets "Labcom", visant à développer des laboratoires communs entre des organismes de recherche publics et des PME ou ETI, autour de la thématique de l'Industrie du futur. Il réunira pendant 3 ans, six personnes : trois chercheurs financés par l'Etat et trois experts de l'équipe Siléane. Chacun des deux partenaires signant un chèque de 600 000 euros pour financer l'opération.

L'ambition ? Intégrer plus d'intelligence artificielle dans les robots pour leur permettre de s'adapter automatiquement à leur environnement. "Il s'agit d'un sujet stratégique pour le développement de Siléane", précise Hervé Henry, le dirigeant - et fondateur - de l'entreprise.

Le labcom, baptisé Ares, et mené en lien avec Liris*, représente ainsi une étape supplémentaire du rapprochement entre l'industriel stéphanois et Liris ECL (Ecole Centrale Lyon). Les différentes structures collaborent déjà dans un projet FUI de près de 3 millions d'euros...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :