Après Solar Impulse, André Borschberg pilote la startup H55

 |   |  828  mots
(Crédits : DR)
Après le succès médiatique et technologique de Solar Impulse, André Borschberg pilote une nouveau projet ambitieux, H55. Son but, développer une propulsion électrique viable pour l'aviation de demain.

Avec son acolyte Bertrand Piccard, André Borschberg a marqué l'histoire de l'aéronautique en menant à terme un projet hautement innovant, l'avion solaire électrique Solar Impulse. Peut-être moins médiatique que Piccard, Borschberg a été un élément clé de la réussite de cette aventure hors normes. Cofondateur du programme Solar Impulse, responsable de la conception des deux avions du team Suisse, Borschberg s'est adjugé pas moins de 14 records du monde à bord de ses oiseaux uniques. On retiendra notamment le record du plus long vol sans escale de l'histoire, 117 heures et 52 minutes soit cinq jours et cinq nuits consécutives passées aux commandes de son appareil.

Nouveau projet

Ingénieur, entrepreneur, ex-pilote de chasse, Borschberg a tiré de cette expérience une foule d'enseignements technologiques et humains qu'il met en application à travers la startup H55. Cette société anonyme suisse, il l'a co-fondée avec d'anciens "compagnons d'armes" du team Solar Impulse. Sa raison d'être : concevoir une...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :