Aides auditives : Sonethic lance l'application mobile Profonia

 |   |  626  mots
(Crédits : DR)
Sonethic jeune entreprise iséroise dévoilera son appli Profonia au congrès des audioprothésistes français qui commence ce vendredi. Ce service, fourni sur abonnement, doit améliorer le suivi des personnes porteuses de prothèses auditives en facilitant leur relation avec le professionnel.

L'appli mobile "Profonia" s'adresse aux personnes porteuses de prothèses auditives corrigeant une presbyacousie. Elle a été développée par Sonethic et sera officiellement lancée lors du congrès annuel des audiophonistes français qui s'ouvre à Paris, ce vendredi.

"Nous avons testé l'application avec certains professionnels et des patients. Elle est facile à télécharger", assure Pierre-Olivier Goineau, PDG de la société sise à Moirans dans l'Isère.

Dans un premier temps, il espère convaincre 50 audioprothésistes, portes d'entrée auprès des patients. Ces professionnels sont 3 900 en France exerçant au sein de grands réseaux et en indépendants. Et Sonethic espère convaincre entre 20 et 25 % de leurs clients. Chaque année 362 000 personnes se font appareiller soit 1/3 seulement de celles qui en auraient besoin.

Une brique gaming

Sonethic propose pour quelques euros par mois - moins de dix euros partagés entre l'audioprothésiste et le client, est-il précisé  - l'usage de l'application. Elle donne également accès à des exercices d'entraînement, sous forme de gaming, qui ciblent plus particulièrement de jeunes seniors. Objectif premier de Profonia, faciliter la relation entre le professionnel et son patient. Accepter de porter des aides auditives suscite des réticences et une fois le pas franchi, un suivi s'impose. De la qualité des prestations dépend bonnes utilisation et tolérance des prothèses, petits appareils électroniques délicats. Autant de constats sur lesquels Sonethic s'est appuyé pour bâtir sa plateforme.

Sofimac a misé 1 million d'euros

Sofimac Partners a injecté 1 million d'euros dans le capital de l'entreprise, fin février par l'intermédiaire de son nouveau fonds "Emergence Innovation".

"Nous regardons beaucoup de dossiers dans la sphère de la santé connectée. Il nous est apparu que le domaine adressé par Sonethic était très attractif. Par ailleurs nous avons apprécié la qualité de l'équipe", témoigne François Miceli, membre du directoire de Sofimac Partners.

La participation de cet institutionnel régional avoisine les 30 % selon Pierre-Olivier Goineau.

"D'autres actionnaires nous sollicitent pour entrer à hauteur de 200.000 euros", ajoute t-il.

De leurs côtés CIC-Lyonnaise de Banque, la Banque Populaire et Bpifrance ont apporté "plus d'un million d'euros de concours bancaires". De quoi financer le développement commercial sur le marché français...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :